:gold: Résultats du CONCOURS !!! :gold:
viewtopic.php?f=54&p=367078#p367078
.
-Pensez à remplir le champs "n° AFC" si vous êtes adhérents, dans votre profil...
.

xenotilapias tolérants et soins parentaux, incompatible ?

Aulonocranus, Callochromis, Cardiopharynx, Cunningtonia, Cyathopharynx, Ectodus, Grammatotria, Lestradea, Ophthalmotilapia, Xenotilapia
PhilB
Messages : 142
Inscription : 22 juin 2015 11:34
Numéro AFC : 0613.75

xenotilapias tolérants et soins parentaux, incompatible ?

Message par PhilB » 16 nov. 2015 16:00

bonjour

après lectures je ne trouve chez les xénotilapias au sens large grosso modo que deux modèles :
1 le couple qui garde et protège ses alevins longtemps tout en martyrisant les congénères esseulés, plus ou moins jusqu'à la mort (flavipinnis, sunflower etc)
2 une protection des alevins quasi-inexistante après incubation, mais possibilité d'un groupe aux relations somme toutes plutôt "paisibles" (type enantiopus, xenotilapias ornatipinnis etc).

Y a t-il des espèces mêlant ces deux caractéristiques, des espèces où il y a protection biparentale (ou monoparentale) tout en tolérant relativement-par exemple hors période de repro- les conspécifiques ( à part dans un 10000 litres bien sûr :wink: , disons dans 400 /600 litres ?)

Merci de vos réponses qui me permettront de penser à autre chose... tout le monde comprendra pourquoi je dis cela :cry:

xenotrophe

Re: xenotilapias tolérants et soins parentaux, incompatible

Message par xenotrophe » 16 nov. 2015 17:29

Salut,
perso, j'ai maintenu quelques espèces de Xenotilapia dont des flavipinnis, des spilopterus, des ornatipinnis, des melanogenys, des ochrogenys, des bathyphilus, des papilio, des nigrolabiata, des leptura et des sima, je ne pense pas en avoir oublié, aucun ne produisait de soins à leurs larves plus d'une semaine après la nage libre de ces derniers.

:)

PhilB
Messages : 142
Inscription : 22 juin 2015 11:34
Numéro AFC : 0613.75

Re: xenotilapias tolérants et soins parentaux, incompatible

Message par PhilB » 16 nov. 2015 21:30

Alors en fait pas de garde parentale longue, c'est dommage cela doit être passionnant à observer.

Donc si on veut avoir une espèce du genre xénos ou apparentés, autant prendre ceux qui sont plus "tolérants" entre eux ! J'ai maintenu et reproduit des Enantiopus kilesa 2M 3F plus quelques jeunes réintroduits après grossissement et c'était super. Le seul bémol c'est qu'il n'y avait aucune protection après le lâcher... apparemment il n'y a pas de perle rare dans toutes ces espèces- ? A ce niveau du moins parce qu'ils sont très intéressants par ailleurs :wink: Merci

Répondre

Revenir vers « Ectodini »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités