Le forum va changer de nom et d'adresse
https://www.cichlidsforum.fr/viewtopic.php?f=34&t=34474

Heinz Büscher sur Youtube.

Photos, Vidéos, Quizz
Avatar de l’utilisateur
Benoit J.
Messages : 17329
Inscription : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-78
Localisation : 78
Contact :

Heinz Büscher sur Youtube.

Message par Benoit J. » 25 nov. 2010 13:01

Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.

Mollets ronds
Messages : 571
Inscription : 29 sept. 2010 09:11
Localisation : Île de France
Contact :

Message par Mollets ronds » 25 nov. 2010 13:55

Merci Benoit ! :10: :bounce:

Avatar de l’utilisateur
Benoit J.
Messages : 17329
Inscription : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-78
Localisation : 78
Contact :

Message par Benoit J. » 25 nov. 2010 19:51

Beaucoup de ses images sont passée au congrès de Villebon l'an dernier. ;)
Un pur bonheur (surtout après y avoir plongé) !
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.

Mollets ronds
Messages : 571
Inscription : 29 sept. 2010 09:11
Localisation : Île de France
Contact :

Message par Mollets ronds » 25 nov. 2010 21:41

Ce que j'ai trouvé le plus surprenant, c'est qu'il classe les multifasciatus dans les conchylicoles opportunistes et que les lits de coquilles se trouvent à 20 ou 30 m de profondeur.

ptitseb
Messages : 663
Inscription : 30 sept. 2008 10:32
Localisation : Thumeries, sud de Lille

Message par ptitseb » 26 nov. 2010 07:26

Merci beaucoup ...à Villebon, il y avait une "traduction" ?

Toutes les vidéos sont en effet exceptionnelles: si j'ai bien compris (pour ceux qui passent sans être convaincu), il fait le détail de différents conchylicoles et leur façon d'utiliser cet habitat curieux, plus ou moins en fonction de la profondeur. En dernier, il va carrément à l'endoscope dans le "nid" de signatus pour analyser le brassage des parents...phénoménal.

Encore quelqu'un qui a piqué mon boulot de rêve...ça m'éneeeeerve !

Seb

Mollets ronds
Messages : 571
Inscription : 29 sept. 2010 09:11
Localisation : Île de France
Contact :

Message par Mollets ronds » 26 nov. 2010 09:22

ptitseb a écrit : si j'ai bien compris (pour ceux qui passent sans être convaincu), il fait le détail de différents conchylicoles et leur façon d'utiliser cet habitat curieux, plus ou moins en fonction de la profondeur.
Seb
Non, il classe les conchylicoles en deux groupes:
les inféodés qui ne peuvent pas se passer de leurs coquilles et les opportunistes. Après il décrit les différents modes d'utilisation des coquilles avec la description des cichlidés concernés et leur mode de vie.

David.Brimeux
Messages : 489
Inscription : 07 sept. 2001 01:00
Localisation : Pouilly sur Saone

Message par David.Brimeux » 26 nov. 2010 09:24

:eek2: :cache: :super: :powa:

super

:silly:

Avatar de l’utilisateur
Benoit J.
Messages : 17329
Inscription : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-78
Localisation : 78
Contact :

Message par Benoit J. » 26 nov. 2010 11:05

A Villebon, il parlait français. ;)
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.

Avatar de l’utilisateur
Robert MARCEL
Messages : 2222
Inscription : 19 juin 2001 01:00
Numéro AFC : 1547.31
Localisation : Toulouse
Contact :

Message par Robert MARCEL » 26 nov. 2010 15:39

Oui c'était géant. Moi qui ai mis le tanga de côté depuis qq temps il a bien failli me faire craquer ! Une conférence avec des vidéo exceptionnelles !

xavier.longy
Messages : 1153
Inscription : 29 sept. 2001 01:00
Numéro AFC : 1887.87
Localisation : Veyrac

Message par xavier.longy » 26 nov. 2010 23:13

c'est dommage que les vidéos soient en noir et blanc :D :D :P2 :P2 :lol: :lol:
Rien de grand dans le monde ne s'est fait sans passion.
Quand je serai grand, je serai Patrick de Rham ou Patrick Tawil!

fred67
Messages : 129
Inscription : 09 oct. 2006 20:49
Numéro AFC : 0548.67
Localisation : Pfaffenhoffen (67)

Message par fred67 » 27 nov. 2010 08:39

Merci pour les liens Benoit.
C'est toujours agréable de pouvoir voir des videos du Tanganyika.

espagne
Messages : 44
Inscription : 18 nov. 2002 01:00

Message par espagne » 27 nov. 2010 10:26

:eek: Vraiment super ,dommage que ce ne soit pas en Français.
Merci messieur Benoit. :read:

J,ai remarque aussi qu,il denomine aussi quelques conchylicoles comme "Lamprologus" ,je ne parle pas Allemand mais ont l,entend .
Dernière édition par espagne le 27 nov. 2010 11:03, édité 1 fois.

espagne
Messages : 44
Inscription : 18 nov. 2002 01:00

Message par espagne » 27 nov. 2010 10:56

Mollets ronds a écrit :
ptitseb a écrit : si j'ai bien compris (pour ceux qui passent sans être convaincu), il fait le détail de différents conchylicoles et leur façon d'utiliser cet habitat curieux, plus ou moins en fonction de la profondeur.
Seb
Non, il classe les conchylicoles en deux groupes:
les inféodés qui ne peuvent pas se passer de leurs coquilles et les opportunistes. Après il décrit les différents modes d'utilisation des coquilles avec la description des cichlidés concernés et leur mode de vie.

Allez raconter un peu plus pour ceux qui ne comprennent pas ,Comme Moi par exemple je regarde et j,imagine :read:

Mollets ronds
Messages : 571
Inscription : 29 sept. 2010 09:11
Localisation : Île de France
Contact :

Message par Mollets ronds » 27 nov. 2010 12:03

espagne a écrit :
Mollets ronds a écrit :
ptitseb a écrit : si j'ai bien compris (pour ceux qui passent sans être convaincu), il fait le détail de différents conchylicoles et leur façon d'utiliser cet habitat curieux, plus ou moins en fonction de la profondeur.
Seb
Non, il classe les conchylicoles en deux groupes:
les inféodés qui ne peuvent pas se passer de leurs coquilles et les opportunistes. Après il décrit les différents modes d'utilisation des coquilles avec la description des cichlidés concernés et leur mode de vie.

Allez raconter un peu plus pour ceux qui ne comprennent pas ,Comme Moi par exemple je regarde et j,imagine :read:
Heuuuuu c'est long... J'essaie de trouver un moment pour faire un résumé.

Avatar de l’utilisateur
G'rom29
Messages : 375
Inscription : 07 janv. 2004 01:00
Localisation : Carhaix-Plouguer(29)

Message par G'rom29 » 27 nov. 2010 12:37

si j'avais su je me serais jamais arrêté à das telefon klingelt ou ich mache yoga lol

merci Benoît pour les vidéo

fred67
Messages : 129
Inscription : 09 oct. 2006 20:49
Numéro AFC : 0548.67
Localisation : Pfaffenhoffen (67)

Message par fred67 » 27 nov. 2010 19:55

Pour ceux qui ne sont pas trop loin de Bâle, vous pouvez aussi passer chez Heinz Buscher, c'est une personne très accueillante , três simple et heureuse de partager sa passion.
Ca vaut le détour !

Fred

Avatar de l’utilisateur
Benoit J.
Messages : 17329
Inscription : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-78
Localisation : 78
Contact :

Message par Benoit J. » 27 nov. 2010 20:10

Euh, il faut quand même le prévenir avant, sa maison n'est pas ouverte à tous les vents...
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.

fred67
Messages : 129
Inscription : 09 oct. 2006 20:49
Numéro AFC : 0548.67
Localisation : Pfaffenhoffen (67)

Message par fred67 » 28 nov. 2010 08:58

Oui evidemment, mais cela reste toujours un grand moment de partage et de decouverte.

espagne
Messages : 44
Inscription : 18 nov. 2002 01:00

Message par espagne » 28 nov. 2010 12:03

Mollets ronds a écrit :
espagne a écrit :
Mollets ronds a écrit : Non, il classe les conchylicoles en deux groupes:
les inféodés qui ne peuvent pas se passer de leurs coquilles et les opportunistes. Après il décrit les différents modes d'utilisation des coquilles avec la description des cichlidés concernés et leur mode de vie.

Allez raconter un peu plus pour ceux qui ne comprennent pas ,Comme Moi par exemple je regarde et j,imagine :read:
Heuuuuu c'est long... J'essaie de trouver un moment pour faire un résumé.
OK :) C,est juste pour savoir quelle est la base des video et a peu pres savoir de quoi il parle .
Salut.

Avatar de l’utilisateur
Benoit J.
Messages : 17329
Inscription : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-78
Localisation : 78
Contact :

Message par Benoit J. » 28 nov. 2010 12:58

Mais les vidèos parlent déjà pas mal d'elles même. ;)
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.

Mollets ronds
Messages : 571
Inscription : 29 sept. 2010 09:11
Localisation : Île de France
Contact :

Message par Mollets ronds » 28 nov. 2010 17:02

Vidéo 1/6
Présentation d'Heinz Büscher qui remercie JBL et le public. Il explique qu'il va nous emmener en voyage sur le Tanganyika à la recherche des conchylicoles. Nous voici donc sur le bateau qui nous amène sur le premier lieu de plongé.
Il existe plusieurs stratégies de reproduction dans le lac: incubateurs buccaux, pondeurs sur substrats dégagés et pondeurs dans des cavités. Je (Heinz Büscher hein, pas moi :wink: ) vais vous présenter un exemple de chaque catégorie en sachant que les conchylicoles font partie de la dernière. Le lac fait 650 km de long pour une surface de 30.000 km2. Première plongée et, à peine la tête sous l'eau, on voit un incubateur buccal pendant sa phase de reprise des alevins dans la bouche. Puis voici un pondeur sur substrat découvert. La ponte est à découvert, ce qui nécessite des parents de grandes tailles ou costauds pour pouvoir la défendre avec succès. Voici les pondeurs dans des cavités comme le neolamprologus tetrocephalus ou les sexfasciatus. Ces cavités sont très diverses. Les neolamprologus fasciatus se servent de fines fentes dans les rochers. Il y a des poissons de 6 à 7 cm qui aménagent de petites cavités comme les neolamprologus caudopunctatus. Nous en arrivons aux conchylicoles. Les coquilles sont des neothauma. On les trouve à différentes profondeurs et sur tous les types de substrats. Elles peuvent être isolées ou former des champs d'une surface d'un km2 sur, peut être, 10 à 20 m de profondeur. Ces coquilles sont utilisées par différents animaux dont de petits crabes.
Voici le lamprologus (selon H. B.) ocellatus qui a été un des premiers conchylicoles proposés dans le commerce aquariophile. Il fait 5 cm de long et a une très forte dépendance vis à vis de la coquille. Cette dernière constitue son seul habitat. On parle d'un conchylicole obligatoire. Les ocellatus peuvent recouvrir leurs coquilles de sable. Ils ont un rayon de déplacement autour de leur abri très limité. On voit ici une femelle avec ses alevins. Ces derniers doivent rester à proximité de la coquille sous peine de se mettre en danger. Dès qu'il y a un risque, ils se précipitent dans la coquille, sous la femelle.

espagne
Messages : 44
Inscription : 18 nov. 2002 01:00

Message par espagne » 28 nov. 2010 20:35

:read: Merci ,merci et re-MERCI-

Mollets ronds
Messages : 571
Inscription : 29 sept. 2010 09:11
Localisation : Île de France
Contact :

Message par Mollets ronds » 29 nov. 2010 11:59

espagne a écrit ::read: Merci ,merci et re-MERCI-
:wink:
Vidéo 2/6
Dans des profondeurs plus importantes, la où le sol est constitué de vase recouverte de coussins d'algues, se trouve la seconde espèce que je voudrais vous présenter: Le neolamprologus ornatipinnis. On voit d'abord une femelle puis un mâle. Ces poissons sont très dépendants de leur coquille de neothauma. On voit après une femelle de 3,5 cm qui aménage la sortie de son logement. La coquille est petite et la façon de la dégager peu économique en efforts. Le sable retombe en permanence dans l'entonnoir. La méthode du poisson fondée sur des mouvements rapides du corps est peu efficace. Quoi qu'il en soit, la femelle réussit à aménager une habitation d'un volume compatible avec sa taille. La distance entre mâles et femelles, ou entre individus, est dépendante de la position initiale des neothauma. En effet, ces poissons ne savent pas déplacer les coquilles ce qui fait qu'un mâle et une femelle peuvent se retrouver contraints de vivre l'un à coté de l'autre. Naturellement il est également possible que les coquilles soient éloignées, ce qui implique un rayon de déplacement des poissons de plusieurs mètres. L'espèce neolamprologus ornatipinnis comprend certainement plusieurs différents types.
Je voudrais maintenant vous présenter une troisième espèce de conchylicoles: Le neolamprologus brevis. Ces poissons ont une autre stratégie. C'est à dire qu'un couple utilise une seule coquille. C'est unique et typique du neolamprologus brevis. Cela implique que le mâle, qui est au dessus de la coquille, ramène les particules vers l'ouverture de cette dernière. On distingue la caudale de la femelle dans la coquille. La femelle reste en contact direct avec la coquille même si elle peut sortir pour se nourrir. Le mâle se tient toujours au dessus. C'est une méthode très économique, un neothauma suffit pour un couple. La radio montre une blessure classique des brevis qui est le défaut de leur méthode de protection dans une seule coquille. On voit ici une coquille partiellement recouverte de vase. L'entrée en est d'autant diminuée, mais malgré cela, elle est utilisées par un couple de brevis. Il y a un courant relativement fort d'approximativement 30 è 40 mètres / seconde. Ce qui permet naturellement le passage continu de planctons. On voit ici une espèce partiellement pigmentée de noir. Les neothauma des brevis ne sont pas toujours sur du sable. On peut les trouver sur du gravier ou dans des champs de coquilles vides. Dans ce dernier cas on peut voir des bancs de poissons apparaîtrent brusquement à la recherche de nourritures comme des micro organismes ou des alevins. Ils s'en vont aussi rapidement qu'ils sont venus.

Avatar de l’utilisateur
Benoit J.
Messages : 17329
Inscription : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-78
Localisation : 78
Contact :

Message par Benoit J. » 29 nov. 2010 12:41

Un gand merci oui !!!

:jap:
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.

espagne
Messages : 44
Inscription : 18 nov. 2002 01:00

Message par espagne » 29 nov. 2010 13:14

Benoit J. a écrit :Un gand merci oui !!!

:jap:

Ça aide un peu meme si les images sont parlantes,Benoit toi qui a etais au lac ,Est ce que les conchilicoles sont aussi nombreux partout dans le lac ou seulement a quelques endroit :)

Répondre

Réseau social

       

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit