:gold: Résultats du CONCOURS !!! :gold:
viewtopic.php?f=54&p=367078#p367078
.
-Pensez à remplir le champs "n° AFC" si vous êtes adhérents, dans votre profil...
.

[+] Mon premier Tanganyika.

Photos, Vidéos, Quizz
DD
Messages : 191
Inscription : 24 nov. 2003 01:00
Localisation : 92

[+] Mon premier Tanganyika.

Message par DD » 21 janv. 2004 16:16

:at:

<center>Bien débuter avec des cichlidés du lac Tanganyika.</center>
Ceci est un Topic Unique sur
Bonjour à tous,

Je souhaite faire du Tanganyika dans un 280l et j'aimerais que vous me donniez un max de conseils (filtration, substrat, roches, plantes, eau, et surtout poissons, des qui se trouve assez facilement).

Merci d'avance.


Les Topics Uniques qu'est ce que c'est?
Simplement des topics rassemblant un maximum d'information sur des sujets précis.
Ceci afin de tordre le cou aux légendes urbaines ou d'apporter un complément d'information sur des thèmes qui reviennent régulièrement.

La liste de ces topics, relatifs à la catégorie en cours,
est disponible dans le petit lien " Topics utiles du forum " disponible en haut dans chaque forum.

Afin de préserver la qualité de chacun de ces fils merci de faire l'effort de vous exprimer clairement en respectant l'orthographe et la langue française.

Merci pour votre participation.

Les animateurs.

Avatar de l’utilisateur
Benoit J.
Messages : 17596
Inscription : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-78
Localisation : 78
Contact :

Message par Benoit J. » 21 janv. 2004 16:53

Salut, lis la charte du Tanganyika là :
http://www.cichlidsforum.fr/viewtopic.p ... forum=26&0

Tu y trouveras un maximum de liens utiles pour bien démarrer dans le Tanganyika et ses cichlidés...

Bienvenue sur CF !

:jap:
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.

Avatar de l’utilisateur
Gaël
Messages : 636
Inscription : 03 juin 2002 01:00
Localisation : Toulon
Contact :

Message par Gaël » 21 janv. 2004 16:58

  • filtration : une décantation interne convient parfaitement : certes elle occupera un peu de place dans le bac mais elle est efficace et surtout aisée à entretenir (ce qui évitera de négliger l'entretien du filtre comme ça peut être le cas pour un filtre externe qu'on a la flemme d'ouvrir pour le nettoyer)
  • substrat : du sable plus ou moins fin selon que tu désires maintenir des espèces qui ont tendance à creuser et/ou filtrer le sable (Xenotilapia, Lamprologus ocellatus, ...) ou des espèces qui ne se préoccupent pas du substrat (Cyprichromis, Neolamprologus brichardi, ... )
  • roches / eau : tout types de roches pourvu qu'elles ne soient pas blessantes pour les poissons, elle peuvent être calcaires car l'eau devra être dure (l'eau de conduite convient dans la plupart des régions tant que le taux de nitrates reste raisonable).
  • plantes : tout types de plantes acceptant une au dure dans la mesure où il n'y a pas d'herbivores (Tropheus, Eretmodus,... )dans le bac, sinon choisir des plantes à feuilles dures (Anubia, Ceratopteris,...)
  • poissons pour débuter : un couple de lamprologues pétricoles parmi Neolamprologus brichardi, pulcher, Julidochromis, Altolamprlogus ... + un couple (ou trio, ou groupe suivant l'espèce) de conchylicoles parmi Neolamprologus brevis, Lamprologus ocellatus, Neolamprologus multifasciatus ... + un groupe (6/8 individus) de Cyprichromis ou de Paracyprichromis.
    Ces poissons se trouvent aisément dans le commerce mais tu peux également trouver d'autres espèces chez des particuliers (voir rubrique petites annonces).
  • agencement : prévoir un gros ébouli d'un côté du bac pour les pétricoles, un plage de sable avec des coquilles d'escargots de bourgogne (vides!) pour les conchylicoles et conserver un espace de nage libre suffisant pour les Cyprichromis.
Quelques sites intéressants :

http://www.destin.tanganyika.com/
http://www.tanganyika-cichlids.com/
Nous sommes des geôliers ... soignons les cellules !
Image

Avatar de l’utilisateur
Estelle
Messages : 5190
Inscription : 06 sept. 2003 01:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 21 janv. 2004 17:07

Salut et bienvenue parmi nous!
Ce que je te conseille tout d'abord pour débuter, c'est de te renseigner au maximum sur les poissons que tu aimerais maintenir, car ce n'est qu'une fois ces espèces choisies que tu sauras comment agencer ton bac.
Tu n'auras pas le même bac si tu choisis des pétricoles, des sabulicoles ou des conchylicoles...
Une fois que tu as fait ta sélection et que tu as fouillé un peu le forum et les sites incontournables pour répondre aux questions générales ( filtration, éclairage ou autre ), tu postes et on te donnera toutes les indications complémentaires.
Pour l'instant, ta demande est trop vaste pour qu'on puisse y répondre convenablement
( ou alors on va te dire ce que nous on ferait de ce bac, et il faut que ce soit le tien! )
Bonne lecture! :wink:

http://www.destin-tanganyika.com/
http://www.tanganyika-cichlids.com/
http://www.cichlidaefr.net/
http://perso.club-internet.fr/burnel/cent_fiches.htm

<font size=-2> Ce Message a été édité par: estelle le 12-03-2004 00:26 </font>
Image

Avatar de l’utilisateur
Estelle
Messages : 5190
Inscription : 06 sept. 2003 01:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 21 janv. 2004 17:09

Grillée par Gaël! :lol:
Je m'incline, cet homme est plus rapide que son ombre! :jap:
Image

Avatar de l’utilisateur
Gaël
Messages : 636
Inscription : 03 juin 2002 01:00
Localisation : Toulon
Contact :

Message par Gaël » 21 janv. 2004 17:16

Et encore l'ADSL c'est seulement pour février :gold:
Nous sommes des geôliers ... soignons les cellules !
Image

poupou
Messages : 170
Inscription : 12 nov. 2003 01:00
Localisation : Morlaix (29)

Message par poupou » 21 janv. 2004 18:10

Bon mince alors
C'est moi qui avais répondu le premier au message et j'en était tout fier mais j'ai perdu la connexion...

Tant pis j'ai pris le temps d'écrire mon message alors je le poste quand même...NA

Salut

Je suis plûtôt novice dans la maintenance d'espèces du Tanganyika mais je sais par avance les réponses qui vont être formulées par les spécialistes du forum

1) Explore les liens proposés par Benoît dans le 1er Topic [Tanganyika]. Ca te donnera déjà pas mal d'informations

2) Utilise la fonction "Recherche" pour voir si des éléments de réponse à tes questions ne se trouvent pas dans d'autres topics.

3) Essaie ensuite de recentrer tes questions Elles sont un peu trop vastes.


Pour ma part et d'après mes modestes connaissances je pense que tu peux déjà maintenir pas mal d'espèces du Tanganyika dans un tel volume.

Si tu veux des espèces faciles mais (néemmoins passionnantes) je pense aux conchylicoles (qui s'abritent et se reproduisent dans des coquilles vides d'escargots)auxquels tu peux associer une espèce pétricole ou de pleine eau (selon la hauteur et largeur de ton bac)

Paramétres idéaux
T°: 25°C
TH :12 à 19 °f
TAC: 30°f
PH : 8,5 à 9
Filtration : 3-4 fois volume/heure
Forte aération


Exemples de populations :

1)POPULATION 1
8 Neolamprologus multifasciatus = conchylicoles
+1 couple d'Altolamprologus sp. compressiceps "Sumbu Shell" = conchylicoles
Décors : 50-100 coquilles d'escargots de Bourgogne ou de Neothauma , du sable fin sous les coquilles (2cm) ,un tas de roches pour le mâle Sumbu.

2)POPULATION 2
1 mâle et 2-3 femelles "Lamprologus"
ocellatus (ou stappersii ou speciosus ou boulengeri) = conchylicoles
+ 1 couple de Julidochromis transcriptus (ou Julidochromis ornatus ou Telmatochromis brichardi ou N. buescheri, mustax, cylindricus) = pétricoles
Décors : 4 coquilles d'escargots de Bourgogne ou de Neothauma distantes de 40 cm minimum, une plage de sable fin (4cm), une bande de roches en arrière plan pour les pétricoles .

3)POPULATION 3
1 couple de Neolamprologus Brevis (ou 1 couple de N. calliurus)= conchylicoles
+ 1 couple de pétricoles comme Julidochromis transcriptus (ou Julidochromis ornatus ou Telmatochromis brichardi ou N. buescheri, mustax, cylindricus)= pétricoles
Décors : 1-2 coquilles d'escargots de Bourgogne ou de Neothauma ,une plage de sable fin, une bande de roches en arrière plan pour les pétricoles .

4)POPULATION 4
1 couple de Neolamprologus Brevis (ou 1 couple de N. calliurus)= conchylicoles
8 Cyprichromis leptosoma (3 mâles-5 femelles)= poissons de pleine eau
Décors : 1-2 coquilles d'escargots de Bourgogne ou de Neothauma ,une plage de sable fin, des pierres hautes et fines (schistes)sur les côtés et en arrière plan.

5)POPULATION 5 (Peut-être moins facile et volume un peu limite)
5 Xenotilapia flavipinnis = sabulicoles
8 Cyprichromis leptosoma (3 mâles-5 femelles)= poissons de pleine eau
Décors : une vaste plage de sable très fin, des pierres hautes et fines (schistes) en arrière plan.


Il y a encore d'autres espèces envisageables et faciles à maintenir mais un volume de 280 litres ne permettra alors que de maintenir une seule espèce.
Je pense par exemple à un groupe de N. Brichardi, un couple d'Altolamprologus compressiceps ou calvus, un couple de N. Leleupi.


Nourriture pour ces populations :
Petits granulés (forte teneur en protéines)
Nourriture congelée "maison" (à base de crevettes, moules, poisson, spiruline...)
Nourriture vivante (daphnies, petites gammares, artémias, cyclops)

Voilà mes conseils. Attends quand même leur validation par quelques spécialistes du forum car j'ai peut-être commis quelques boulettes...

Bonne chance

Avatar de l’utilisateur
Estelle
Messages : 5190
Inscription : 06 sept. 2003 01:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 21 janv. 2004 20:52

Et un petit topic unique, un!?

Sinon, à tous ces exemples de population, on peut rajouter les bacs spécifiques.
En effet, pas besoin de multiplier les espèces pour avoir un bac intéressant.
Une grande colonie de Neolamprologus multifascatus, similis ou callipterus ( où les mâles piquent les coquilles des autres avec parfois la femelle dedans.. :love: ), une couple de Neolamprologus brichardi sauvages et leurs petits... :love:
Bref, plein de possibilités et de comportements différents, des couleurs toutes en finesse et en reflets... vive le Tanga! :wink:
Image

DD
Messages : 191
Inscription : 24 nov. 2003 01:00
Localisation : 92

Message par DD » 22 janv. 2004 08:39

Merci beaucoup, je me renseigne avec tous ces liens et je reposte.

Encore Merci pour le nombre de réponses en si peu de temps.

:love: :love: :love: :love: :love:

Henri
Messages : 211
Inscription : 14 sept. 2001 01:00
Localisation : Paris

Message par Henri » 22 janv. 2004 09:20

Oui, vive les bacs spécifique en Tanga, c'est amha plus intéressant, surtout dans un tel volume où tu auras du mal à faire cohabiter pacifiquement plusieurs espèces.

L'avantage, c'est qu'avec un tel volume, t'as le choix pour les espèces.

DD
Messages : 191
Inscription : 24 nov. 2003 01:00
Localisation : 92

Message par DD » 22 janv. 2004 09:33

Pourquoi dans ce volume la cohabitation est difficile?

Est ce trop petit?

Avatar de l’utilisateur
Estelle
Messages : 5190
Inscription : 06 sept. 2003 01:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 22 janv. 2004 09:52

Non, non, ton bac a un volume convenable pour toutes ces petites espèces...
Si on te parle bac spécifique, c'est qu'il est alors possible d'observer davantage de comportement intra-spécifique, vu que le territoire de l'espèce a plus d'envergure, et c'est :love:
Mais tu peux bien-sûr faire cohabiter deux ou trois espèces dans ton bac, pas de soucis! :wink:
Image

Henri
Messages : 211
Inscription : 14 sept. 2001 01:00
Localisation : Paris

Message par Henri » 22 janv. 2004 11:07

On ne me fera pas croire que deux lamprologues peuvent cohabiter PACIFIQUEMENT dans ce volume.
Si il y a plusieurs espèces, il y aura certainement des batailles incessantes, sans grand intérêt, alors qu'avec une colonie d'une seule espèce, tu pourras observer des comportements intéressants.

J'ai essayé une fois brevis + multi dans 200L, ça a été une catastrophe, même en séparant bien les territoires. Ils passaient leurs journées à se taper dessus et étaient stressés.
Ca ne doit pas être bien différent dans 280.

Ensuite, il est possible dans ce volume d'avoir une moitié consacrée à un petit lamprologue et une deuxième mouitié avec des grandes pierres pour avoir un territoire pour par exemple des Paracyprichromis.

Avatar de l’utilisateur
Gaël
Messages : 636
Inscription : 03 juin 2002 01:00
Localisation : Toulon
Contact :

Message par Gaël » 22 janv. 2004 13:51

Henri a écrit : J'ai essayé une fois brevis + multi dans 200L, ça a été une catastrophe, même en séparant bien les territoires. Ils passaient leurs journées à se taper dessus et étaient stressés.
Avec deux espèces conchylicoles, c'est délicat mais avec une espèce pétricole et une conchylicole, c'est jouable à mon avis.
Nous sommes des geôliers ... soignons les cellules !
Image

Henri
Messages : 211
Inscription : 14 sept. 2001 01:00
Localisation : Paris

Message par Henri » 22 janv. 2004 14:41

J'ai aussi essayé Julidochromis transcriptus + multi, c'étais à peine mieux, ils avaient constamment les nageoires effilochées.

Avatar de l’utilisateur
Gaël
Messages : 636
Inscription : 03 juin 2002 01:00
Localisation : Toulon
Contact :

Message par Gaël » 22 janv. 2004 15:50

oki :jap:
Nous sommes des geôliers ... soignons les cellules !
Image

Avatar de l’utilisateur
Estelle
Messages : 5190
Inscription : 06 sept. 2003 01:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 22 janv. 2004 18:09

Il ne faut pas non plus généraliser, ce n'est pas parce que la cohabitation dans ton bac n'a pas réussi qu'on ne peut associer deux espèces différentes de lamprologiens!
280 litres est tout de même un bon volume, et ce qui ne marche pas chez l'un peut marcher chez l'autre ( et inversement...)
J'ai vu par exemple une cohabitation Julidochromis et Neolamprologus brichardi se passer à merveille chez un ami.
Je crois que l'expérience c'est aussi ça: essayer, tatonner, et finir par réussir! :wink:
Image

DD
Messages : 191
Inscription : 24 nov. 2003 01:00
Localisation : 92

Message par DD » 22 janv. 2004 20:29

Bonsoir a tous,

J'ai vu que l'eau devait etre particulièrement bien oxigéné mais avec si peu de plantes, il faut du matériel en plus, non ?

Et pour les coquilles des conchylicoles, les coquilles peuvent elles etre des coquilles ramassée en bord de mer ?
Trouve t on des Neothauma en animalerie?

Merci

Avatar de l’utilisateur
Estelle
Messages : 5190
Inscription : 06 sept. 2003 01:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 22 janv. 2004 20:35

Pour bien oxygéner l'eau, rien de tel qu'une grosse pompe de brassage qui brise bien la surface, et pourquoi pas un système venturi à la sortie du filtre.
Tu peux mettre des coquilles d'escargots de bourgogne ou de bulots pôur tes conchylicoles en les rinçant bien et en veillant à ce qu'il n'y ait plus rien dedans. Pour les Neothauma je t'envoie ça en pm :wink:
Sinon, tu t'orientes vers quelle population?
Image

Henri
Messages : 211
Inscription : 14 sept. 2001 01:00
Localisation : Paris

Message par Henri » 22 janv. 2004 23:22

Estelle, sans vouloir généraliser directement de mon expérience, j'ai remarqué qu'il fallait une zone "tampon" de au moins 60cm entre les territoires de deux petites espèces de lamprologue, un no man's land.
Tu prends un bac de 1m20, tu retires 60cm de tampon au milieu, tu divise par deux, et t'as deux territoires de 30cm chacun...

Avatar de l’utilisateur
Estelle
Messages : 5190
Inscription : 06 sept. 2003 01:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 23 janv. 2004 00:00

OUI :jap:
MAIS :lol:
Si la cichlidophilie était aussi simple que les mathématiques, on s'en serait lassés depuis longtemps! ( en plus, t'oublie quand même un peu la largeur dans ton calcul... :wink: )
Plus sérieusement, la famille des lamprologiens est vaste, et tous n'ont pas le même comportement...
Mais le plus simple serait encore de laisser la parole à ceux qui maintiennent deux espèces différentes de lamprologiens dans moins de 300 litres ( et je suis sûre qu'il y en a :wink: )

edit: Je précise que si ça m'intéresse autant, c'est que pour mon 200 litres bientôt reconverti en Tanga, j'hésite entre un spécifique Neolamprologus brichardi ou une cohabitation N. multifasciatus / Julidochromis... :love:


<font size=-2> Ce Message a été édité par: estelle le 23-01-2004 00:23 </font>
Image

Henri
Messages : 211
Inscription : 14 sept. 2001 01:00
Localisation : Paris

Message par Henri » 23 janv. 2004 13:32

D'abord, les math, c'est plus compliqué que la cichlidophilie :p
Demain, j'ai un exam de contrôle optimal stochastique et ben, je préfèrerais pouvoir valider en faisant des changements d'eau :lol:

Et puis, les maths, on s'en lasse pas :p

:jap:

DD
Messages : 191
Inscription : 24 nov. 2003 01:00
Localisation : 92

Message par DD » 23 janv. 2004 20:16

Bonsoir à tous,

Pour la population, je pencherais bien pour des Telmatochromis brichardi et des conchylicoles comme Neolamprologus brevis et éventuellement quelques Julidochromis si possible.

Qu'en pensez vous?

Merci

Avatar de l’utilisateur
Estelle
Messages : 5190
Inscription : 06 sept. 2003 01:00
Numéro AFC : 159.91
Localisation : Verrières-le-Buisson (91)
Contact :

Message par Estelle » 23 janv. 2004 20:41

Je crois que tu devrais choisir entre Julidochromis et Telmatochromis brichardi, une espèce de pétricoles c'est assez pour commencer. Avec un couple de N. brevis ça me parait très bien. :wink:

PS: tu as la possibilité d'éditer ton message et de rajouter ce qui a été oublié, ça évite les posts successifs. Pour grande profondeur, le système modifie le nom automatiquement car on n'a pas le droit de citer de magasins
( cela est du à quelques problèmes rencontrés par CF à ce propos dans le passé ) :jap:
Image

Henri
Messages : 211
Inscription : 14 sept. 2001 01:00
Localisation : Paris

Message par Henri » 23 janv. 2004 21:49

En fait, quand on parle de grande profondeurs, on parle de profondeurs abyssales.

N'oublie pas, Google est ton ami, un recherche appropriée, et tu découvriras un magasin intéressant à Champigny.

A part ça, débuter avec du sauvage... :S
Le sauvage mérite mieux que ça, il doit servir à la repro et être diffusé.

Si en plus tu veux du classique, tu trouveras facilement ce que tu veux chez des particuliers.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit