Pseudotropheus sp "Perspicax Orange Cap"

Photos, Vidéos, Quizz
Répondre
Avatar du membre
Robert MARCEL
Messages : 2264
Enregistré le : 19 juin 2001 01:00
Numéro AFC : 1547.31
Localisation : Toulouse
Contact :

Pseudotropheus sp "Perspicax Orange Cap"

Message par Robert MARCEL » 07 oct. 2006 15:00

Pseudotropheus sp "Perspicax Orange Cap"" Ndumbi Red Top"/i]>

Ce petit mbuna d'une taille de 9 cm possède un corps allongé assez haut et légèrement aplati sur les côtés. Il vit dans l'habitat intermédiaire entre 2 et 7 mètres de profondeur dans les récifs rocheux de Pombo et Ndumbi.


Image
A la suite d'une exploration des côtes tanzaniennes du lac Malawi effectuée dans les années 1990 une petite espèce bien colorée est arrivée chez les importateurs parmi de nouveaux m'bunas: Pseudotropheus sp " ndumbi red top " .

Ce petit cichlidé très proche de P. perspicax (L.T.9 cm.) est donc originaire de la partie tanzanienne du lac à des profondeurs assez faibles où il s'alimente essentiellement d'algues (aufwuchs) qu'il broute sur les rochers.
Au niveau chromatique, on distingue facilement mâle et femelle. Le mâle mature est paré d'une robe bleu clair et possède la dorsale orange et une zone orangée plus ou moins importante selon les spécimens sur la tête tandis que les femelles sont brunâtres avec neuf/dix barres verticales fines. Il n'est pas particulièrement virulent en tout cas la variété de Ndumbi Reef alors que la variété de Pombo Rocks serait agressive dans la défense du territoire...

Expérience personnelle : je maintiens et reproduis depuis environ deux- trois ans quelques spécimens non consanguins et actuellement j'ai quelques jeunes dans deux-trois bacs ,un couple dans un bac communautaire Malawi d'environ 800 litres et un autre couple dans un 500 litres réservé aux Mbuna. Comme tout m'buna qui se respecte, le mâle est polygame et donc apprécie la présence de plusieurs femelles mais si les cohabitants sont assez nombreux et les caches suffisantes une seule peut à la rigueur convenir. Parmi les cohabitants : P.saulosi, Labidochromis sp "Perlmutt", Pseudotropheus elongatus " chewere ", Iodotropheus sprengerae.

Dans un bac correctement agencé avec de nombreuses roches permettant de délimiter les territoires et présentant des caches et d'une longueur minimale d'un mètre, tout se passe bien car notre poisson a une petite taille et n'est pas très agressif. L'alimentation fournie est diverse : préparation maison (crevettes, épinards, moules...), paillettes, granulés. Il accepte toutes les nourritures usuelles mais rappelons que comme pour tous les mbunas il ne faut pas leur distribuer de nourritures rouges telles vers de vase ou coeur de boeuf. Notre poisson apprécie la verdure mais les plantes telles les Anubias et Microsorium ne sont pas touchées et apportent un supplément de couleur au bac même si leur biotope rocheux ne comporte que des algues.
La reproduction est facile à obtenir avec une maintenance correcte, c'est à dire avec un pH nettement alcalin, une filtration importante assurant un bon brassage une température avoisinant les 25°C et des changements d'eau réguliers pour maintenir les nitrates à des valeurs assez faibles. Les alevins très vifs arrivent à se débrouiller pour survivre et se développer dans un bac d'ensemble agencé avec de multiples roches, ils ressemblent à des femelles en miniature. De plus ils bénéficient d'une robe discrète, tout ceci fait que sans prendre de mesures particulières plusieurs alevins de chaque ponte pourront survivre mais attention à la surpopulation au bout de quelques mois !
Dans un bac assez grand on peut ajouter un petit prédateur comme S fryeri qui aidera à réguler la population (dans le bac communautaire mes S fryeri chassent efficacement les plus jeunes alevins comme dans la nature?). On peut isoler les femelles puis les jeunes et, grâce aux nauplii d'artémias, le développement est rapide. Les premiers mâles se colorent vers 5- 6 cm.
Comme pour tous les Mbunas faites attention à ne pas le suralimenter : j'aime bien que mes cichlidés ressemblent à ceux du lac alors je ne les gave pas sans quoi au bout de quelques générations on pourrait retrouver des Pseudotropheus sp "Perspicax Orange Cap"
"Ndumbi Red Top" " giant " de 16 cm !

En conclusion<I>Pseudotropheus sp "Perspicax Orange Cap"
"Ndumbi Red Top"</I> est une espèce sans problème qui ravira les amateurs de m'buna débutants ou chevronnés..Robert MARCEL

Et vous quelles sont vos expériences de maintenance avec ce petit Mbuna ?

Avatar du membre
Robert MARCEL
Messages : 2264
Enregistré le : 19 juin 2001 01:00
Numéro AFC : 1547.31
Localisation : Toulouse
Contact :

Ps ndumbi

Message par Robert MARCEL » 04 nov. 2006 16:14

up up up
Modifié en dernier par Robert MARCEL le 20 oct. 2018 08:27, modifié 1 fois.
Raison : inutile

Avatar du membre
Robert MARCEL
Messages : 2264
Enregistré le : 19 juin 2001 01:00
Numéro AFC : 1547.31
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Pseudotropheus sp "Perspicax Orange Cap"

Message par Robert MARCEL » 20 oct. 2018 08:02

Une petite photo actuelle pour illustrer cette fiche faite il y a qq temps... :)

Image

Avatar du membre
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 9995
Enregistré le : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)

Re: Pseudotropheus sp "Perspicax Orange Cap"

Message par Lionel.Adam » 22 oct. 2018 08:58

un jolie poisson, pour tant pas si fréquent que ça dans le hobby.
Image

Avatar du membre
Robert MARCEL
Messages : 2264
Enregistré le : 19 juin 2001 01:00
Numéro AFC : 1547.31
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Pseudotropheus sp "Perspicax Orange Cap"

Message par Robert MARCEL » 22 oct. 2018 11:52

Oui, c'est dommage.

Avatar du membre
Robert MARCEL
Messages : 2264
Enregistré le : 19 juin 2001 01:00
Numéro AFC : 1547.31
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Pseudotropheus sp "Perspicax Orange Cap"

Message par Robert MARCEL » 24 oct. 2018 12:24

Image

Répondre