Petit compte-rendu du Congrès annuel, cette année à REVEL
http://www.francecichlid.com/compte-rendu-du-congres/

Le fil rouge de la conférence de Nancy

Photos, Vidéos, Quizz
Avatar de l’utilisateur
Hulk
Messages : 2627
Inscription : 09 oct. 2002 01:00
Localisation : Île-de-France

Le fil rouge de la conférence de Nancy

Message par Hulk » 28 oct. 2012 18:25

A la demande de Nicopong, voici la photo qui a servi de fil rouge à la conférence de Nancy et qui illustre le match mbunas-brouteurs: un Labeotropheus fuelleborni Katale paradant devant un Tropheus moorii Kambwimba.

Un beau brin de mâle que j'ai gardé longtemps, même après que sa femelle fut passée de vie à trépas. Mais j'ai fini par le céder.
Pièces jointes
P. Tawil L. fuelleborni Katale fil rouge Nancy.jpg
P. Tawil L. fuelleborni Katale fil rouge Nancy.jpg (51.19 Kio) Consulté 1004 fois

Lionel1

Re: Le fil rouge de la conférence de Nancy

Message par Lionel1 » 28 oct. 2012 18:28

Salut, d'ailleurs lors de cette conférence , il me semble me rappeler que tu disais qu'il pourrait y avoir une troisième espèce de Labeotropheus, tu pourrais en dire plus?

Avatar de l’utilisateur
Nicopong24
Messages : 836
Inscription : 25 janv. 2009 20:35
Numéro AFC : 1539.24
Localisation : Dordogne

Re: Le fil rouge de la conférence de Nancy

Message par Nicopong24 » 28 oct. 2012 18:35

Oups, ce n'était pas celui-là (magnifique en passant!), il me semble, tout à la fin de la conférence alors qu'elle était presque finie, avoir vu un mâle MC...?
Lionel1 a écrit :Salut, d'ailleurs lors de cette conférence , il me semble me rappeler que tu disais qu'il pourrait y avoir une troisième espèce de Labeotropheus, tu pourrais en dire plus?
Tu veux parler du labeotropheus sp. "trewavasae chiloelo" qu'on voit dans le bouquin de Konings ou autre chose?

Avatar de l’utilisateur
Hulk
Messages : 2627
Inscription : 09 oct. 2002 01:00
Localisation : Île-de-France

Re: Le fil rouge de la conférence de Nancy

Message par Hulk » 28 oct. 2012 18:38

Je pense qu'il pourrait y avoir plus d'espèces que ça. Les deux "espèces" actuellement reconnues représentent pour moi deux éco-morphotypes qui se déclinent localement à partir de différentes formes locales, les individus élancés vivant plus profond que les autres lorsque les deux écotypes cohabitent. Mais la situation sera clairement difficile à démêler; il faudrait déjà pouvoir démontrer que deux populations différentes d'un même morphotype sont capables de se choisir préférentiellement si elles sont mises en présence. Si ce résultat est un jour obtenu par quelqu'un en conditions expérimentales, les "fauves" taxinomistes seront lâchés, et je suppose que plein d'espèces seront décrites, y compris -parce que c'est maintenant la tendance- des variétés qui sont au plus des sous-espèces. Au final, on pourrait se retrouver avec une situation semblable à celle des Tropheops, avec moins d'espèces tout de même.

En attendant, taxinomiquement parlant, il y a une espèce qui a été mise en synonymie et qui pourrait être ressuscitée: L. curvirostris.

Avatar de l’utilisateur
Hulk
Messages : 2627
Inscription : 09 oct. 2002 01:00
Localisation : Île-de-France

Re: Le fil rouge de la conférence de Nancy

Message par Hulk » 28 oct. 2012 18:40

Nicopong24 a écrit :Oups, ce n'était pas celui-là (magnifique en passant!), il me semble, tout à la fin de la conférence alors qu'elle était presque finie, avoir vu un mâle MC...?
Je ne vois pas... Celle-ci est réapparue tout à la fin, ensuite, il n'y a plus de photo de Labeotropheus.
Lionel1 a écrit :Salut, d'ailleurs lors de cette conférence , il me semble me rappeler que tu disais qu'il pourrait y avoir une troisième espèce de Labeotropheus, tu pourrais en dire plus?
Tu veux parler du labeotropheus sp. "trewavasae chiloelo" qu'on voit dans le bouquin de Konings ou autre chose?
Non, celui-ci est probablement un hybride naturel, puisque Konings n'en a plus jamais vu (je lui ai posé la question).

Avatar de l’utilisateur
Nicopong24
Messages : 836
Inscription : 25 janv. 2009 20:35
Numéro AFC : 1539.24
Localisation : Dordogne

Re: Le fil rouge de la conférence de Nancy

Message par Nicopong24 » 28 oct. 2012 19:08

Hulk a écrit :Je ne vois pas... Celle-ci est réapparue tout à la fin, ensuite, il n'y a plus de photo de Labeotropheus.
Tant pis. Merci quand même! :super:
Hulk a écrit :Je pense qu'il pourrait y avoir plus d'espèces que ça. Les deux "espèces" actuellement reconnues représentent pour moi deux éco-morphotypes qui se déclinent localement à partir de différentes formes locales, les individus élancés vivant plus profond que les autres lorsque les deux écotypes cohabitent. Mais la situation sera clairement difficile à démêler; il faudrait déjà pouvoir démontrer que deux populations différentes d'un même morphotype sont capables de se choisir préférentiellement si elles sont mises en présence. Si ce résultat est un jour obtenu par quelqu'un en conditions expérimentales, les "fauves" taxinomistes seront lâchés, et je suppose que plein d'espèces seront décrites, y compris -parce que c'est maintenant la tendance- des variétés qui sont au plus des sous-espèces. Au final, on pourrait se retrouver avec une situation semblable à celle des Tropheops, avec moins d'espèces tout de même.

En attendant, taxinomiquement parlant, il y a une espèce qui a été mise en synonymie et qui pourrait être ressuscitée: L. curvirostris.
A ce sujet, je me suis posé une question (ou peut être deux :D ), est-ce que ce ne serait pas plus simplement la profondeur à laquelle vivent les labeotropheus qui conditionne à la fois leur alimentation et leur morphologie?
Par exemple j'ai remarqué qu'il y avait énormément de variation sur la hauteur de corps des Labeotropheus fuelleborni Katale, un ami maintient un couple sauvage qui a pratiquement une morphologie de trewavasae (il les nourrit peu) alors qu'on voit aussi des photos in situ sur ce forum de Gwenaël où la hauteur de corps est plus importante :
http://www.cichlidsforum.fr/viewtopic.p ... ni#p313539

Il existe en outre une variété de labeotropheus trewavasae importée sous la localité de Katale Reef qui a les mêmes couleurs que le fuelleborni Katale Island... :ha:

J'ai aussi remarqué une petite évolution de morphologie en fonction du nourrissage chez un Labeotropheus trewavasae Lion's Cove :

Sur cette photo, il faisait 9-10 cm :

Image

Un an plus tard environ, il fait 13-14 cm :

Image

Mis à part le fait qu'il ait grandit, je pense que le rapport longueur / hauteur n'est plus le même qu'au départ. Un frère de ce labeo a grandi chez un ami qui nourrit beaucoup moins que moi, le sien fait 12 cm actuellement mais a gardé sa morphologie très allongée...Image

Avatar de l’utilisateur
Hulk
Messages : 2627
Inscription : 09 oct. 2002 01:00
Localisation : Île-de-France

Re: Le fil rouge de la conférence de Nancy

Message par Hulk » 28 oct. 2012 22:20

Ton spécimen est bien gras, mais s'il est mis à la diète, il redeviendra relativement élancé. Les proportions ne sont excessives qu'au niveau de la cavité abdominale, la tête et la partie caudale restent peu élevées.

D'une manière générale, chez les deux "espèces" de Labeotropheus, la hauteur du corps en proportion de sa longueur augmente à mesure qu'augmente la taille. Les jeunes fuelleborni passent presque pour des trewavasae un peu élevés, tandis que les tout jeunes trewavasae sont carrément filiformes.

Ceci n'empêche évidemment pas une certaine variation individuelle, ni le fait que certaines variétés sont réellement intermédiaires, de manière standard. Par exemple, le Labeotropheus dit "white belly" de Chitande est tantôt vendu comme un trewavasae, tantôt comme un fuelleborni. De fait, il a le corps plutôt haut, mais moins qu'un "fuelleborni Katale" (lequel est moins haut que certains très gros fuelleborni), et sa couleur plutôt intense et sombre est celle d'un "trewavasae chilumba" -d'une manière générale, les fuelleborni sont plus clairs que les trewavasae.

Avatar de l’utilisateur
Nicopong24
Messages : 836
Inscription : 25 janv. 2009 20:35
Numéro AFC : 1539.24
Localisation : Dordogne

Re: Le fil rouge de la conférence de Nancy

Message par Nicopong24 » 29 oct. 2012 13:26

Donc pas de rapport immédiat entre quantité de nourriture disponible et hauteur de corps... :ha:
Mais sur l'évolution à plus long terme (avec modification génétique)? Konings parle de la localité de Chirwa où la nourriture disponible est abondante et où les trewavasae et les fuelleborni sont les plus grands (ils sont également plus haut de corps). Si l'on prend le trewavasae de Chirwa, sa hauteur de corps est équivalente à certains fuelleborni sur d'autres localités où la nourriture est moins abondante...

Avatar de l’utilisateur
Hulk
Messages : 2627
Inscription : 09 oct. 2002 01:00
Localisation : Île-de-France

Re: Le fil rouge de la conférence de Nancy

Message par Hulk » 29 oct. 2012 23:07

Nicopong24 a écrit :Donc pas de rapport immédiat entre quantité de nourriture disponible et hauteur de corps... :ha:
Mais sur l'évolution à plus long terme (avec modification génétique)? Konings parle de la localité de Chirwa où la nourriture disponible est abondante et où les trewavasae et les fuelleborni sont les plus grands (ils sont également plus haut de corps). Si l'on prend le trewavasae de Chirwa, sa hauteur de corps est équivalente à certains fuelleborni sur d'autres localités où la nourriture est moins abondante...
Ceci est cohérent avec ce que j'écrivais plus haut, à savoir que les grands individus sont proportionnellement plus trapus et que la variation individuelle joue. Je ne sais plus si, à Chirwa, il y a les deux "espèces", mais partout où il y a des trewavasae sans fuelleborni, les premiers sont plus haut de corps que la moyenne, puisqu'ils occupent en partie leur niche écologique. La hauteur du corps est manifestement liée à la profondeur, et Konings a émis quelque part (je ne sais plus où) l'hypothèse qu'un corps plus élevé permet de mieux supporter le ressac, ce qui se tient.

Avatar de l’utilisateur
Nicopong24
Messages : 836
Inscription : 25 janv. 2009 20:35
Numéro AFC : 1539.24
Localisation : Dordogne

Re: Le fil rouge de la conférence de Nancy

Message par Nicopong24 » 30 oct. 2012 13:46

Ok, je comprends mieux! Merci pour l'éclaircissement! :)
Sur CRC (ou sur le dvd de Konings), il y a des photos de trewavasae et de Fuelleborni de Chirwa, et les deux espèces sont hautes de corps (bien sûr davantage pour le fuelleborni), d'après Konings ces deux espèces atteignent des tailles "records" par rapport aux autres localités, en raison d'une plus grande disponibilité de nourriture sur cette localité... :ha:

Répondre

Réseau social

       

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit