Page 2 sur 2

Posté : 29 févr. 2012 13:10
par totocaca
oui, on retrouve presque les même en anglais :

- WC (wild caught) sauvage
- PR (pond raised) repro en bassin
- TR (tank raised) repro en aquarium

Posté : 29 févr. 2012 18:46
par Sébastien Bochenko
Séb_59 a écrit :
Philippe.HOTTON a écrit :
xenotrophe a écrit : Les petits vendus par eux sont achetés aux pêcheurs, qui retirent les jeunes de la bouche des mères incibatrices, lors des pêches à la senne.
Ce ne sont donc pas des F1 dans ce cas mais des sauvages.
C'est discutable... (et ça pointe du doigt l'utilisation inappropriée des termes sauvages, F1, F2, etc en aquariophilie).
Quelle est la différence entre un sauvage et un F1 ?
A mon sens la vraie différence réside dans le choix total et mutuel des partenaires de reproduction in situ. Zéro sélection humaine quoi.
Ce sont des sauvages élevés en aquarium en fait. :silly:

Posté : 01 mars 2012 16:42
par Séb_59
Philippe.HOTTON a écrit : Je préfère de loin (et c'est ce que j'indique sur mes bacs de vente) la terminologie allemande :

- WF pour WildFang (capturé dans la nature)

- WFNZ pour WildFang NaZucht (jeunes de poissons capturés dans la nature

- SNZ pour SeeNaZucht (poissons élevés en bassins, généralement FOB)

et après WFNZ, à ma connaissance, il n'y a rien. Pas de WFNZNZNZNZ !
ça me parait beaucoup plus adapté effectivement. l'idéal serait d'indiquer le niveau de consanguinité des individus, ce qui requiert des calcauls pas forcément très compliqués, mais que peu de gens auraient le courage ou l'envie de faire... plus le nombre de génération, via la lignée maternelle, depuis le sauvage...
Pour moi, sauvage ou pas, je m'en fiche un peu tant que les poissons sont de bonne qualité. Enfin si, je boycotte le sauvage si c'est une espèce menacée et que des stocks sont dispo en captivité.
Séb

Tanganyika

Posté : 07 mars 2012 16:01
par Petro91
Patapon a écrit :A ma connaissance, il n'y a que J-B qui a réussi à les reproduire, en mettant une grille en surface pour éviter que les femelles aillent piper de l'air!
Non, pas seulement. Je n'ai jamais mis de grille.
Voilà 2ans, les miens vivaient en groupe 4/4, adultes, en gros 20cm.
Ils pondaient assez régulièrement et les femelles, avaient tantôt, des oeufs, tantôt des bulles mais ça ne posait pas de souci.
Un jour, j'ai voulu en récupérer et j'ai péché.
Le problème avec les Bentho, c'est qu'ils paniquent très facilement. Du coup, la pêche est ardue.

J'ai donc fait craché à 15 jours d'incubation et ai élevé de petits Bentho.
Ils grossissent très lentement au début et accélèrent progressivement.
Ils sont partis en Italie chez un ami de l'AIC, à 6cm env.

J'ai eu des pontes, après, tout le temps, à terme mais à chaque fois qu'une femelle a laché ses petits dans le bac, ils ont disparu.
Pourtant ils étaient seuls. Il y avait pas mal de pierres et des bouquets de plantes assez dense. Mais rien n'y a fait.
J'avais 2 mâles actifs. Les femelles pondaient toutes. La différence entre bulles et bébés est évidente.

Je crois par contre, que selon leur origine, les uns pondent sur des dalles quasi verticales et d'autres dans le sable.
Ceux d'Eric (Abysse) pondent dans le sable. Les miens pondaient au sommet d'une dalle, quasi verticale. Le mâle ne faisait que des ronds dans l'eau et c'est la femelle qui faisait l'effort pour la fécondation. Monsieur attendant, toutes voiles dehors. Il faisait juste le très beau .... qu'il était, j'avoue. (et je ne suis pas une femelle Bentho ....) :wink:

Posté : 07 mars 2012 16:23
par Séb_59
Salut,
chez Régis Pouillerie, ils pondaient sur une ardoise horizontale placée sur un gros pot de fleur (pour qu'elle soit en hauteur).
Séb

Re: Tanganyika

Posté : 07 mars 2012 16:39
par Benoit J.
Petro91 a écrit :
Patapon a écrit :A ma connaissance, il n'y a que J-B qui a réussi à les reproduire, en mettant une grille en surface pour éviter que les femelles aillent piper de l'air!
Non, pas seulement. Je n'ai jamais mis de grille.
Voilà 2ans, les miens vivaient en groupe 4/4, adultes, en gros 20cm.
Ils pondaient assez régulièrement et les femelles, avaient tantôt, des oeufs, tantôt des bulles mais ça ne posait pas de souci.
Un jour, j'ai voulu en récupérer et j'ai péché.
Le problème avec les Bentho, c'est qu'ils paniquent très facilement. Du coup, la pêche est ardue.

J'ai donc fait craché à 15 jours d'incubation et ai élevé de petits Bentho.
Ils grossissent très lentement au début et accélèrent progressivement.
Ils sont partis en Italie chez un ami de l'AIC, à 6cm env.

J'ai eu des pontes, après, tout le temps, à terme mais à chaque fois qu'une femelle a laché ses petits dans le bac, ils ont disparu.
Pourtant ils étaient seuls. Il y avait pas mal de pierres et des bouquets de plantes assez dense. Mais rien n'y a fait.
J'avais 2 mâles actifs. Les femelles pondaient toutes. La différence entre bulles et bébés est évidente.

Je crois par contre, que selon leur origine, les uns pondent sur des dalles quasi verticales et d'autres dans le sable.
Ceux d'Eric (Abysse) pondent dans le sable. Les miens pondaient au sommet d'une dalle, quasi verticale. Le mâle ne faisait que des ronds dans l'eau et c'est la femelle qui faisait l'effort pour la fécondation. Monsieur attendant, toutes voiles dehors. Il faisait juste le très beau .... qu'il était, j'avoue. (et je ne suis pas une femelle Bentho ....) :wink:
Dans quel volume ?

Posté : 08 mars 2012 07:47
par Robert MARCEL
Salut,
J'ai un copain qui reproduit les bentho depuis des années et ca fait un moment que je le tanne pour qu'il ponde un article pour la RFC, je l'ai revu il y a qq jours il m' a assuré qu'il allait le faire...Wait and see.