...Pensez à votre ré-adhésion pour 2017... Pensez à remplir le champs "n° AFC" si vous êtes adhérents, dans votre profil...

Le genre Cyphotilapia

Boulengerochromini: Boulengerochromis
Bathybatiini: Bathybates, Hemibathes
Benthochromini: Benthochromis
Cyphotilapini: Cyphotilapia spp.
Haplochromini: Ctenochromis, Oreochromis, Tilapia, Haplochromis, Astatoreochromis, Astatotilapia
Perissodini: Haplotaxodon, Perissodus, Plecodus
Trematocarini: Trematocara
frontosa14
Messages : 43
Inscription : 27 nov. 2006 21:49
Localisation : belgique-bruxelles

Re: Reproduction de Frontosa

Message par frontosa14 » 17 oct. 2012 20:31

Benoit J. a écrit :Ce que tu nous expliques, explique la différence entre "élevage" et maintenance. ;)

:gold: Les poissons d'abords.

:jap:

Je connait des groupes de Cyphotilapia qui vivent, pondent et dont les jeunes arrivent à maturité dans le même aquarium, l'aménagement est très rocheux, il y a d'autres espèces maintenues avec eux, bref, ils ont l'espace qui leur convient.
Si quelque chose ne se passe pas naturellement, c'est que tout n'est pas forcément rose.

Si on a pas les moyens physiques de les maintenir dans des conditions adéquates, autant passer à d'autres espèce, moins grosses...

:jap:
Désolé je suis pas du même avis que toi mais je critique pas ton choix
On lit souvent des trucs aberrants sur les forums dans un sens comme dans l'autre, je suis d'accord qu'on tient pas du fronto dans des bacs de 120 litres comme déja vu chez certains, mais si on ne devait leur consacrer que des piscines, ben c'est pas compliqué, je sais pas ou on irait encore s'en procurer des spécimens d'élevage ?
Franchement quand mon mâle se cache dans une amphore ou une femelle en incubation dans un tuyau,je pense pas que la nature de la cachette importe au poisson mais plus que ce n'est qu'uniquement un aspect esthétique destiné à flatter l'aquariophile. Quand un gros mâle se blesse contre une roche là je pense que son bien être n'est pas optimum.
Si j'ai voulu parler de mon expérience c'est parceque j'ai régulièrement reproduit du fronto et que la plupart des amateurs se plaignent du manque de réussite des repros de blue "congo"
précision, je reproduit pas mes poissons pour le fric :D

Avatar de l’utilisateur
Hulk
Messages : 2621
Inscription : 09 oct. 2002 01:00
Localisation : Île-de-France

Re: Reproduction de Frontosa

Message par Hulk » 17 oct. 2012 20:52

Je confirme ton propos, et j'ajoute même qu'un bac trop rocheux ne convient pas à des Cyphotilapia. Non seulement ils ont besoin d'espace de nage, mais aussi, paradoxalement, dans un bac trop rocheux, ils ont davantage tendance à stresser et se cacher. Surtout les Cyphotilapia sp. "nord", qui sont les plus farouches. Et effectivement, quand ils sont trop à l'étroit à cause des pierres, ils ont tendance à se cogner ou s'éborgner en paniquant, comme d'autres limnochromines.

De même, il est faux d'écrire qu'il faut limiter le nombre de femelles pour qu'elles ne soient pas stressées. Ces poissons peuvent être très agressifs entre eux en petit nombre, alors qu'en groupe, ça passe généralement mieux.

Sorata62
Messages : 290
Inscription : 08 déc. 2009 18:13

Nourriture Frontosa?

Message par Sorata62 » 05 avr. 2013 23:28

Bonjour,

J'ai fais l'acquisition d'un groupe de 4 Gibberosa Kapampa chez Abysse pour peupler mon nouveau bac.

Ils mesurent un peu moins dix centimètres (Avec de la chance, j’espère avoir 1m/3f)

J'aurais voulu savoir quel était selon vous la meilleure nourriture commerciale pour mes Gibberosa?

Flocons ou granulés?
Quel marque?

Que pensez vous de ces granulés que l'on m'a conseillé chez abysse : http://www.petco.com/product/10891/Ocea ... ellet.aspx

La description du produit me semble en adéquation avec les besoins des cypho'.
Malgré l'indication "marine" laissant supposer qu'il s'agit de nourritures pour poissons d'eau de mer qui me turlupine ^^

Ces granulés coulent très vite, ce qui est pas mal pour les Gibberosa qui vont ensuite les racler sur le sol et font le tri.

Mais les billes sont très petites, donc pas viable une fois que les poissons feront plus d'une dizaine de centimètres.

J'ai aussi entendu parlé de New Life Spectrum (3mm).
Qui serait extraordinaire selon les expériences.
Mais uniquement disponible en import via Ebay pour des prix assez élevés.

Bref, je ne suis pas contre un ptit coup de main pour être sûr d'offrir le meilleur à mes cyphos.

PS : Je compte également distribuer de la pâté maison et des crevettes découpés de temps en temps.

Sorata62
Messages : 290
Inscription : 08 déc. 2009 18:13

Re: Nourriture Frontosa?

Message par Sorata62 » 06 avr. 2013 11:54

Comme précisé dans mon post initial, je compte bien entendu leurs donner des crevettes, des moules, paté maison...
A ce sujet pas de problème.

Néanmoins, impossible de leurs en donner chaque jours à cause de la pollution occasionné et pour avoir un régime alimentaire équilibré.

Mon souci, c'est de connaitre les meilleurs granulés ou paillettes du commerce pour mes monstres?

Avatar de l’utilisateur
Benoit J.
Messages : 17529
Inscription : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-78
Localisation : 78
Contact :

Re: Nourriture Frontosa?

Message par Benoit J. » 06 avr. 2013 12:10

Les bâtons de crabe (surimi) sont pleins d'additifs, de conservateurs, épices etc., il vaut mieux les remplacer par de la chair de poisson "maigre", qui est plus naturel et sans préparation, à mon avis.

:jap:
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.

Sorata62
Messages : 290
Inscription : 08 déc. 2009 18:13

Re: Nourriture Frontosa?

Message par Sorata62 » 06 avr. 2013 12:21

Je suis tout a fait d'accord concernant le surimi.

Même un "bon" surimi doit être composé d'une belle tripoté d'additifs et autres colorants.

Sorata62
Messages : 290
Inscription : 08 déc. 2009 18:13

Re: Nourriture Frontosa?

Message par Sorata62 » 06 avr. 2013 13:13

Mais personne ne veut repondre à ma question de base? lol ^^

Avatar de l’utilisateur
Benoit J.
Messages : 17529
Inscription : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-78
Localisation : 78
Contact :

Re: Nourriture Frontosa?

Message par Benoit J. » 06 avr. 2013 13:27

Ben Xenotrophe a répondu, non ?
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.

Avatar de l’utilisateur
Flodèp
Animateur
Messages : 8538
Inscription : 04 août 2001 01:00
Numéro AFC : 1121.34
Localisation : Hérault

Re: Nourriture Frontosa?

Message par Flodèp » 06 avr. 2013 14:00

La question était : quelle est la meilleure nourriture commerciale pour les Cyphotilapia et sous quelle forme ? flocons ou granulés ?


Comme tu l'as observé des granulés qui coulent sont probablement la meilleur solution, mais contrairement a ce que tu sembles penser lorsqu'ils seront plus gros les nourritures sèches seront probablement plus polluantes que de la nourriture décongelée. De gros granulés seront broyés et les particules dispersées, ça sera moins le cas avec du poisson ou des crevettes d'après moi.

Sorata62
Messages : 290
Inscription : 08 déc. 2009 18:13

Re: Nourriture Frontosa?

Message par Sorata62 » 06 avr. 2013 15:53

Mais vous n'auriez pas une marque spécifique, meilleur que les autres, en terme de nutritions, d'apport en vitamine,...?

Avatar de l’utilisateur
francois
Messages : 137
Inscription : 10 oct. 2012 15:44

Re: Nourriture Frontosa?

Message par francois » 06 avr. 2013 17:46

Benoit J. a écrit :Les bâtons de crabe (surimi) sont pleins d'additifs, de conservateurs, épices etc., il vaut mieux les remplacer par de la chair de poisson "maigre", qui est plus naturel et sans préparation, à mon avis.

:jap:
c'est certain non au surimi (Pour poisson chat et encore) ! . Moi je nourrie avec du cabillaud / des moules / des crevettes ....... Tu peux aisément leurs fournir une grande diversité de nourriture je ne crois pas qu'il y en est de meilleur que d'autre il faut varier . :hello:

Sorata62
Messages : 290
Inscription : 08 déc. 2009 18:13

Re: Nourriture Frontosa?

Message par Sorata62 » 06 avr. 2013 18:55

Donc vous ne donnez jamais de paillettes ou de granulés à vos cypho'?

pascalou27
Messages : 65
Inscription : 30 oct. 2007 20:06
Numéro AFC : 0952.27

Re: Nourriture Frontosa?

Message par pascalou27 » 06 avr. 2013 22:55

si si pascalou27 pour quoi

Sorata62
Messages : 290
Inscription : 08 déc. 2009 18:13

Re: Nourriture Frontosa?

Message par Sorata62 » 07 avr. 2013 09:35

Merci Pascalou ^^

Quel marque de paillettes et/ou granulés donnes tu a tes cypho'?

Sorata62
Messages : 290
Inscription : 08 déc. 2009 18:13

Re: Nourriture Frontosa?

Message par Sorata62 » 07 avr. 2013 11:04

Merci beaucoup P.

Tu es finalement le premier à répondre à ma question lol ^^

Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre54
Messages : 91
Inscription : 03 févr. 2002 01:00
Localisation : HUSSIGNY GODBRANGE 54
Contact :

Re: Nourriture Frontosa?

Message par Jean-Pierre54 » 07 avr. 2013 21:17

Salut,
Moules et crevettes coupées 1x/semaine.
Sticks JBL + sera flora le reste de la semaine.

Sorata62
Messages : 290
Inscription : 08 déc. 2009 18:13

Re: Nourriture Frontosa?

Message par Sorata62 » 07 avr. 2013 21:40

Cool merci beaucoup de vos reponses! ^^

veaudecranne
Messages : 35
Inscription : 08 déc. 2012 15:59
Numéro AFC : 1540.72
Localisation : 72210 Maigné

Re: Nourriture Frontosa?

Message par veaudecranne » 08 avr. 2013 07:37

paillette jbl Tanganyika mélangé avec de la malawi

veaudecranne
Messages : 35
Inscription : 08 déc. 2012 15:59
Numéro AFC : 1540.72
Localisation : 72210 Maigné

Re: Nourriture Frontosa?

Message par veaudecranne » 08 avr. 2013 10:04

C est pour ça que je mélange les deux justement pour cette raison mais il faut varié de temp a autre comme tu le dit pour palier au carence

Avatar de l’utilisateur
neochti
Messages : 346
Inscription : 26 avr. 2010 13:27
Localisation : 08

Re: Nourriture Frontosa?

Message par neochti » 07 mai 2013 15:32

oula , quel débat, pour ou contre le surimi......

moi ce que j'en pense, c'est que le surimi, qui est à vocation de nourriture humaine, doit certainement etre plus contrôlé que de la bouffe faite on ne sait ou pour des pichons. mais effectivement , pour le même prix, vaut peut être mieux décortiquer une moule ou une crevette ^^

perso j'aime pas les sticks , qui ont une facheuse tendance à gonfler et avec des poissons voraces, voir les bides anormalement gonflés, j'aime pas trop. je nourris au sera flora en paillette, et tout le monde il est content :p

moi78
Messages : 113
Inscription : 27 janv. 2008 19:19
Localisation : LE PLESSIS ROBINSON (92)

Re: Nourriture Frontosa?

Message par moi78 » 07 mai 2013 15:57

Après il y a les pour et les contre mais moi je les nourrissais aux vers de terre et ils en raffolaient

Bien évidemment, ils étaient nettoyés et vidés de leur terre au préalable mais bougeaient encore et franchement mes poissons devenaient fou en voyant ca

Je n'ai jamais eu aucun problème en leur donnant des vers de terre - De plus, nourriture à bas coût si tu as un jardin bien évidemment et une bonne pioche :)

Avatar de l’utilisateur
davel91
Messages : 120
Inscription : 23 janv. 2014 17:30
Numéro AFC : 1158-91

Cyphotilapia gibberosa & Frontosa

Message par davel91 » 24 janv. 2014 23:13

Je suis surpris qu'il n'y ais pas beaucoup de sujet sur les cypho... Il m'attire comme des aimants, je les trouve magique!!! Du coup j’ai créé cette fiche au vu des différentes informations recensées sur le web. Depuis quelques temps je "chasse" les informations !! :D Voici le résultat. Bonne lecture. (ps fiche postée aussi sur aqua IDF)
 
Cyphotilapia Frontoso / Gibberrosa


Image
Cyphotilapia Gibberosa Mpimbwe - Dominant de 15 cm

De par leur taille impressionnante et leur personnalité, le cyphotilapia est le roi du lac Tanganyika ! Ce joyau peut atteindre des longueurs de plus de 30cm! Ils sont de loin les cichlidés du lac Tanganyika les plus populaires. Décrit pour la première en 1906 par George Albert Boulenger belge sous le nom de frontosa Paratilapa. Le nom Cyphotilapia est dérivé du grec Cypha = bosse et Frontosa provient du latin et signifie "Grand front", le tilapia est le nom généralement utilisé par les indigènes qui vivent sur la côte. Son surnom anglo-saxons est le cichlidés napoléon.

Cyphotilapia gibberosa a été décrite pour la première en 2003 (MM. Takahashi et Nakaya). A cette époque, ce n'était pas des espèces nouvellement découvertes, mais le gibberosa était intégré au groupe Cyphotilapia frontosa.

Les cyphotilapias sont caractérisés par un corps blanc (ou bleu), orné de 6 ou 7 noir, barres verticales. Les adultes développent une grande bosse céphalique, celles des mâles sont généralement plus prononcées. La bosse est un dépôt graisseux qui repose au sommet d'un muscle dorsal qui tend à s'étendre en avant, elle se développe et s'agrandit avec l'âge et est généralement un signe de la fécondité sexuelle. Leurs nageoires deviennent plus élaborées aussi avec l'âge.
 

Dans leur milieu naturel 
Les cyphotilapias habitent principalement la partie rocheuse du lac, les adultes peuvent vivre à une profondeur de 40 à 70 mètre pouvant même atteindre 120m! Les plus jeunes sont dans des zones moins profondes. Récupérer ces poissons à l'état sauvage dans ces profondeurs est très laborieux et coûteux. La décompression peut prendre plusieurs jours et se déroule dans une cage tenue par une corde, qui est progressivement remontée à la surface. Ce sont des chasseurs nocturnes et n'ont pas besoin de beaucoup de lumière. Dans la nature, ils se nourrissent principalement de poissons genre Cyprichromis au crépuscule lorsqu'ils sont immergés au fond dans l'obscurité, ou à l'aube lorsqu'ils sont encore endormis.

Dans la partie nord du lac Tanganyika les Cyphotilapias vivent en groupes pouvant atteindre une centaine d'invidus (ces colonies ont été observées sous l'eau par Brichard (1978) de 30 à 40 m de profondeur.), chaque poisson est espacé de plusieurs mètres, et le groupe ne se comporte pas comme un troupeau classique, où les poissons ont des mouvements synchronisés. Dans la partie sud du lac ils sont plus solitaires et vivent en petits groupes, 1 mâle et 3-4 femelles. 

Voici une video forte intéressante : Les cyphos dans leurs milieu naturel

http://www.youtube.com/v/UKobGW_QqRk
 
Les menaces :  L’Homme : Sédimentation, et la surexploitation pour le commerce des aquariums. Une menace spécifique au Burundi est la construction de la route de Bujumbura à Rumonge, ce qui entraîne une sédimentation accrue, la déforestation, la pollution de l'eau, et le risque de glissements de terrain.
 
Un comportement sédentaire a probablement été l'impulsion pour le développement de plusieurs variantes géographiques.
 
Les différentes variétés
 
 Image
Source : http://www.frontosa-forum.de/index.php? ... 5035f3fb54
 


« Les variétés les plus populaires de Cyphotilapia sont celles du Burundi, Kavala et Karilani.
  • Le Burundi est le plus commun de tous avec six raies, avec une grande bosse sur sa tête quand il est mature. La coloration n’est pas aussi raffinée et bleu que celle de certaines des autres variétés mais il y a une légère coloration bleue des ailerons et un peu sur la figure.
Image
  • La variante de Kavala se trouve à des profondeurs plus faibles de 4 à 6 mètres  et présente une nuance de la couleur d’une perle blanche dans ses raies. Il y a une légère teinte jaune dans la coloration de son aileron dorsal qui fait qu’il semble plus irisé.
Image
  • Le Karilani est bleu sur les ailerons et le visage, comme la version du Burundi avec plus de bleu sur le corps. L’aileron dorsal de cette variété a une coloration dorée avec une bande bleue sur le bord de l’aileron.
Image
Les espèces moins populaires mais qui sont tout de même importantes à mentionner viennent de Kigoma, Mpimbwe, le Zaïre et la Zambie.
  • Le Kigoma est le seul véritable C. frontosa, car il a été décrit comme le type de spécimen originel. Ce poisson est le seul avec sept raies et une marque noire au-dessous de l’oeil. Ce vrai frontosa développera une grande bosse et une figure bleue avec des reflets jaunes sur l’aileron dorsal.
Image
  • Le C. gibberosa Mpimbwe est placé à part, de par son caractère peu commun. Ce poisson n’est pas timide et est connu pour manger directement dans la main d’une personne. La coloration bleue de cette variété est un bleu lumineux sur une grande partie des ailerons et du corps.
Image
  • Le C. gibberosa du Zaïre est le plus brillamment coloré de tous. Le bleu sur ce poisson est si exquis qu’ils sont devenus finalement la variété préférée. Le seul problème c’est qu’ils sont notamment plus difficiles à multiplier par rapport à la plupart des autres types ordinaires. La bosse nuchal sur la tête de ce poisson ne se développe pas aussi autant que pour celle des autres et c’est la variante qui se situe le plus en profondeur entre 120-180pieds.
Image
  • Le C. gibberosa de Zambie est la dernière variété de ces espèces à mentionner. Il est moins bleu que les gibberosas du Zaïre et du Mpimbwe. mais le contraste entre les raies noires et blanches et la figure dramatiquement bleue fait que ce poisson reste à part indépendamment des variétés mentionnées ci-dessus. C’est une autre variété qu’il est vraiment difficile de faire multiplier. »
Image
 
Source : http://www.aqua-fish.net/show.php?h=cichlidesfrontosa / Photo sur http://www.cichlid-forum.com/

 

 
Les cyphos sont très difficile à attraper vivant en raison des problèmes de décompression , ce qui explique un coût plus élevé à l’achat pour les sauvages. D’autres parts, ce poisson est positif pour l'économie humaine, ils sont capturés très fréquemment et en grandes quantités pour approvisionner les marchés locaux, ils sont consommés régulièrement par les populations locales.
 
 
Image
 
Alimentation
Il n’est pas très difficile! Dans l’aquarium, ce cichlidé peut être alimenté de petits poissons d'alimentation (en direct ou congelés), crevettes, le krill, et les vers. Les granulés sont aussi une bonne nourriture, et les flocons doivent être évités après que le cypho est atteint  14/15 cm de longueur totale, car les paillettes ne sont plus suffisantes pour les mettre en état de se reproduire.



Aquarium
L’aquarium doit être décoré simplement avec quelques rochers, qui sont importants pour donner à ces cichlidés timides un sentiment de sécurité. N'en faites pas trop! Pas trop de roches (pas comme le Malawi) et ne pas utiliser de rochers coupants car ils se déplacent lentement jusqu'à ce qu'ils soient effrayés, ils sont rapides comme l'éclair et très maladroit. Le mâle alpha sera votre plus grand et assez curieusement, plus timide du groupe. Il aura besoin d'une grotte, mais les femelles sont bien à « l'air libre »! Bien que pas toujours très esthétique, des pots en argile peuvent être utilisés pour créer des grottes. Idéalement l’aquarium sera aménagé de manière spécifique, une zone pétricole idéalement conçue pour offrir des grottes suffisamment larges et une zone sablonneuse pour un bon espace de nage. Il est conseillé qu'en cas de reproduction, on peut créer une grotte juste pour la femelle pour la période de gestation, c'est à dire une petite grotte pour ne pas laisser entrer le mâle alpha.



Filtration : Au moins 4 fois le volume de l'aquarium. Pas beaucoup de courant. Ce ne sont pas des rhéophiles! Lors des phases préparatoires de repro, Il est conseillé de diminuer la filtration car la laitance du mâle est assez faible et a tendance à se disperser avant que la femelle ait le temps de recueillir les œufs après la fécondation (cf partie reproduction). Evitez les bulleurs, un excès d'oxygène dans l'eau (surtout pour les sauvages) car ils peuvent être sujet à ce qui est connu comme «Float» (flottaison du poisson), en effet ils sont incapables de nager correctement car leur vessie natatoire devient trop oxygéné (Cela peut également se produire à partir de l'alimentation de poissons vivants). Dans le même principe, il faut prendre soin d'éviter de les nourrir à la surface de la cuve pour éviter qu'ils ingèrent de l'air avec leur repas...

Eclairage : Il doit être modérée à un point où les poissons sont visibles mais pas soumis à une lumière intense. Certaines personnes n'ont aucun éclairage sur leurs aquarium.

En fin de compte, tout se résume à savoir si vous souhaitez reproduire vos poissons, ou simplement avoir un aquarium attractif pour les voir!


200 litres pour un bac de grossissement.
600 litres au minimum pour 3-4 adultes.
2000-3000 litres si on veut faire les choses parfaitement.
Image
Cyphotilapia Gibberrosa Mpimbwe
 
Besoins et Comportement
Pacifique avec tous. Paisible, calme et discret malgré sa taille. Il sait néanmoins faire jouer sa taille pour se faire respecter. N’aime pas les poissons agités type Mbunas (à part peut-être le Labidochromis caeruleus qui est le plus calme), une cohabitation avec des moorii cyrtocara peuvent aussi être envisagé. Ce type de poissons aime un faible éclairage parce qu’il imite l’éclairage de leur habitat naturel dans les régions plus profondes du lac. La lumière brillante fait qu’ils se sentent plus anxieux et exposés. Les cyphos sont sensibles aux produits chimiques et polluants donc assurez-vous de faire de fréquents changements partiels d’eau. Gardez la température de votre aquarium entre 24º- 26ºC avec modérément de l’eau calcaire et un pH alcalin s’étalant entre 7.8 et 9.5.

Comme beaucoup d'animaux sédentaires (par exemple les tortues), les cyphotilapias peuvent vivre pendant 20 ans, une belle vie pour un poisson… C'est un poisson léthargique et lent. Même dans le lac, il ne dépense pas beaucoup d'énergie à traquer sa nourriture.

Après une période d’acclimatation ils peuvent venir manger dans notre main! Et en dépit d'être moins actifs et moins agressifs, ils saluent leur propriétaire avec le même enthousiasme que les mbunas.
 
Le cyphotilapia  est une espèce monomorphe avec peu ou pas de différence entre les mâles et les femelles. La taille, la morphologie générale, l'excroissance de la bosse frontale dépendent également des variétés géographiques. Voici les principales différences observées :

Les mâles ont généralement une plus grande bosse que les femelles, mais cette caractéristique n'est en aucun cas une garantie de distinction.
Les mâles ont aussi tendance à être plus grand à l’âge adulte (> 30cm mâle / 25 cm femelle au maximum), dans la 1ère année Les mâles ont tendance à grandir beaucoup plus rapidement que les femelles...

En sub-adulte, le cyphotilapia ne peut être sexué de façon fiable que par la « retournette ».  
 
 
Compatibilité entre les cichlidés africains :
Image

 
Reproduction
La patience est nécessaire si vous projetez d'élever ce magnifique poisson. Trois à quatre ans sont nécessaires pour un alevin pour atteindre la maturité sexuelle. Les mâles sexuellement actifs sont bleu, en particulier la région du museau. Quand il a l'attention d'une femelle prête, il va lentement passer à côté avec ses nageoires repliées. Ce sont des incubateurs buccaux de type maternel et la ponte est très discrète - aucune secousse. Comme le mâle passe au-dessus du point choisi, il libère sa laitance, montrant à la femelle où aller. Certains ont émis l'hypothèse que la laitance peut servir à encourager la femelle à pondre ses œufs. Elle passera ensuite sur l’endroit de la même manière que le mâle, lentement et avec des ailettes pliées. Après avoir déposé ses œufs, elle va tourner autour et les ramasser. Elle répètera cette procédure. La laitance du mâle est assez puissante pour féconder les œufs quelques minutes après qu’ils soient libérés. Ensuite, la femelle place ces œufs (fécondés) dans sa bouche et elle débute une incubation qui durera entre 5 et 7 semaines (en fonction de la température de l'eau). Les jeunes femelles mangent souvent leur première ponte, si cela perdure il faudra récupérer les œufs fécondés et les placer dans une couveuse artisanale.

Développement évolution des oeufs : (http://www.tanganika-dream.wz.cz/Gibberosa.html)
Image
Entre 20 et 50 alevins (de 1 à 2 cm) par ponte, en fonction de la condition de la femelle et de la variante. Les alevins doivent être séparés et élevés en dehors des adultes. Tous les petits poissons (moins de 8 cm) sont considérés comme de la nourriture par un cypho adulte. En captivité, il est souvent plus difficile de reproduire les formes du sud (Zaïre, Mpimbwe) que celles du nord.

Qualité de l'eau propice à la reproduction sont de 10 KH de dureté totale, pH 8.5, la conductivité de l'ordre de 600 micro température de 25 ° - 27 ° C. Les régimes riches en protéines, flocons ou de granulés de qualité (chair de poisson).
Image

En milieu naturel, la femelle cypho libère ses alevins dans les eaux profondes (20 m de profondeur), ce qui est in­ha­bi­tuel pour la plu­part des pois­sons d'in­cu­ba­tion buc­cale. La plu­part les libèrent plus proche de la surface pour que les alevins re­çoivent une meilleure oxy­gé­na­tion. Cela implique que les ale­vins et les adultes ont be­soin de moins d'oxy­gène que tout autre incubateur buccal. Ceci est un avan­tage pour les pois­sons, parce que l'eau à 20 mètres de pro­fon­deur est beau­coup moins peu­plé, ainsi il y a moins de prédation sur les ale­vins. Les fe­melles couvent leurs ale­vins jus­qu'à ce qu'ils soient près de 2,5 cm de long.

il est très important de ne pas maintenir plusieurs variétés ensemble car le risque d'hybridation est énorme!

Il existe deux variantes élevés en captivité du genre Cyphotilapia - Black Widow et frontosa Rouge. Les deux variantes proviennent de la source Burundi (variantes non naturelles = hybrides + Produits chimiques).

Image
Frontosa Black widow

Image
Frontosa rouge

 
Conseils
Une des méthodes pour constituer une colonie est d'acquérir 12 à 15 jeunes, la moitié deviendra probablement femelle. Il faut attendre 3 ou 4 ans pour qu'ils atteignent la maturité sexuelle. Dès qu’un mâle se déclare, séparez-vous en, jusqu’à obtenir que des femelles. Ensuite achetez-vous un beau mâle adulte (d’une source différente des jeunes initiaux). Ceci est important si vous envisagez de vendre vos alevins.
 
 
Sources intéressantes :

http://www.cichlidsforum.fr/description ... 20frontosa
http://www.destin-tanganyika.com/Articl ... ontosa.htm
http://burnel.perso.sfr.fr/Cypho.htm
http://aquarium-webzine.com/poisson-eau ... de-mer.php
http://www.cyphos.com/ (anglais).
http://www.frontosa-forum.de/ (allemand)
http://moba.blog.free.fr/

Et pour être au top!! :
http://www.cichlid-forum.com/articles/f ... corner.phphttp://translate.google.fr/translate?hl ... annel%3Dsb
(Version traduite)
Dernière édition par davel91 le 30 déc. 2014 15:42, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Benoit J.
Messages : 17529
Inscription : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-78
Localisation : 78
Contact :

Re: Cyphotilapia gibberosa & Frontosa

Message par Benoit J. » 25 janv. 2014 07:51

Salut, bien sur que ces espèces peuvent tenir dans 600 litres, mais il faut penser que c'est un poisson qui peut atteindre facilement les 30/35 cm, sa majesté se révèle bien mieux dans de grands volumes, où il a de l'espace.

Je ne sais pas si tu as lu cet article :
http://www.destin-tanganyika.com/Articl ... ontosa.htm

Il est très intéressant et instructif.

:jap:
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.

LTB
Messages : 444
Inscription : 25 juil. 2003 01:00
Numéro AFC : 1264-37
Localisation : Tours

Re: Cyphotilapia gibberosa & Frontosa

Message par LTB » 25 janv. 2014 10:34

+1 : animal trop grand pour ce volume restreint.

moi78
Messages : 113
Inscription : 27 janv. 2008 19:19
Localisation : LE PLESSIS ROBINSON (92)

Re: Cyphotilapia gibberosa & Frontosa

Message par moi78 » 25 janv. 2014 10:56

J'ai eu en 600L, et sans qu'ils soient adultes je me suis vite aperçu que le bac serait trop petit, donc ils sont repartis

JE DECONSEILLE AUSSI

Répondre

Revenir vers « Tribus exceptionnelles du Tanganyika »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité