[+] Cyprichromis Utinta ROUGE

Les Cichlidés du lac Tanganyika
ophrys
Messages : 283
Enregistré le : 24 juin 2003 02:00
Localisation : Brunoy (91)

la léthalité supposée des homozygotes est la seule qui peut expliquer que les rouges ne donnent jamais uniquement des rouges..
Maintenant pourquoi les homozygotes rouges seraient-ils non viables??
Je ne peux donner d'explication exacte, en dehors d'une étude génétique fine, et tout est possible..
Le caractère queue rouge est peut-être lié génétiquement à un autre caractère(pléiotropie) qui lui induit un dysfonctionnement à l'état homozygote... et dans ce cas la léthalité peut être indépendante du fait que le poisson a une queue rouge.
La portion du génome (le "gène") portant l'allèle qui intervient dans la couleur de la queue peut également intervenir parallèlement dans une autre voie métabolique indispensable à la survie de l'organisme. Une molécule produite par un même "gène" peut être utilisée dans plus d'une voie métabolique (et intervenir dans plus d'un phénotype) et l'expression finale dépendra d'autres paramètres propres à chacune des voies. En absence de mutation, la molécule produite normalement par le "gène" permet l'expression d'une queue jaune ou bleue (le choix entre ces deux couleurs pouvant être sous le contrôle d'un autre gène) et une réaction métabolique normale. La mutation "rouge" induirait la formation d'une molécule modifiée, ce qui se traduirait par une couleur de la queue rouge, mais également par une déficience dans l'autre voie métabolique (la molécule modifiée n'est plus ou pas assez fonctionnelle, cad ne peut assurer correctement sa fonction dans la deuxième voie métabolique). A l'état homozygote, ce n'est pas la queue rouge qui pose problème mais la déficience métabolique. A l'état hétérozygote, la queue est rouge car l'allèle est dominant pour le phénotype couleur de queue mais la deuxième voie métabolique est préservée car il subsiste un allèle normal (l'allèle serait récessif pour le deuxième caractère)... bien entendu tout cela est hautement spéculatif mais c'est pour illustrer que c'est possible.




Avatar du membre
Benoit J.
Administrateur
Messages : 17135
Enregistré le : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-81
Localisation : 81
x 4
Contact :

ophrys a écrit :
Maintenant pourquoi les homozygotes rouges seraient-ils non viables??
On peut prendre un paralléle avec les carpes, les "cuirs" et les "linéaires" et les miroirs "fully scaled" sont sensées ne pas être viables, mais il y en a (un peu)... :read: :??:

:jap:
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.
Avatar du membre
Benoit J.
Administrateur
Messages : 17135
Enregistré le : 20 mars 2002 01:00
Numéro AFC : 305-81
Localisation : 81
x 4
Contact :

Pour étendre un peu ; comment s'explique l'évolution dans le temps (chez Cyprichromis sp. leptosoma jumbo "Kitumba") de la pigmentation jaune, les mâles bleus restant stables dans leur coloration, alors que les mâles possédant une queue jaune se retrouvent progressivement, le corps entièrement jaune (parfois même redeviennent bleus à ce que j'ais pu entendre ... ? ) :read:

:jap:
Kalago, Kabogo, Maswa, Lubengela, Helembe, Bulu point, Kalilani, Lyamembe, Sibwesa, Kekese, Ikola, Kabwe, Utinta, Slaf rocks, Mpimbwe, Kolongwe, Kipili, Mvuna, Nkondwe, Lupita, Ulwile, Mtosi, Namansi, Fulwe rocks, île de Mamalesa, Molwe, Samazi, Muzi, Kasanga, Kantalamba... :gold:

Je ne répond pas aux questions de maintenance en privé, le forum est là pour ça.
Avatar du membre
Séb_59
Messages : 1673
Enregistré le : 04 juin 2001 02:00
Localisation : Lille
Contact :

Salut,
oui un male bleu peut devenir jaune et vice-versa. Et ce n'est pas un processus irréversible. Régis Pouillerie a eu un mâle bleu qui est devenu jaune, puis est redevenu bleu... Par contre, en ce qui concerne l'explication.... :??: :??: p'tet des relations de dominance...
Séb
ophrys
Messages : 283
Enregistré le : 24 juin 2003 02:00
Localisation : Brunoy (91)

A moins que je distingue mal les couleurs, mais la queue me semble orange foncé et non rouge... c'est la même couleur que celle des Utinta fluo classiques que j'ai maintenus et reproduits pendant plusieurs années, j'ai posté une tof la dessus..
Les vrais rouges si j'ai bien compris se distinguent des Utinta classiques par le fait qu'il y a en mélange rouge, jaune et bleu.. alors que les Utinta classiques ne présentent que des jaunes-orangés et bleus
Avatar du membre
Gaël
Messages : 583
Enregistré le : 03 juin 2002 02:00
Localisation : Toulon
Contact :

C'est effectivent un queue orange que j'ai maintenu et reproduit il y a 3/4 ans.

Sur la centaine (en 3 ans) d'alevins que j'ai fait pousser, tous les mâles avaient la queue orange.


[ Ce Message a été édité par: Gaël le 23-10-2003 12:09 ]
Nous sommes des geâ´liers ... soignons les cellules !
ophrys
Messages : 283
Enregistré le : 24 juin 2003 02:00
Localisation : Brunoy (91)

Il est étonnant que tu n'aies pas obtenu en descendance de queues bleues (à l'inverse de moi)... c'était des sauvages au départ??
Tu es peut-être parti donc uniquement d'homozygotes queue orange... j'explique en effet dans un autre message que jaune/orangé est dominant sur bleu, donc si on n'a pas de bleus au départ ou d'hétérozygotes (à phénotype queue jaune/orange), on ne peut avoir de bleus en descendance..
As-tu observé du noir dans l'ocelle jaune/orange de la dorsale de certains individus? Je pense que le noir est lié au caractère bleu et s'exprime donc chez les hétérozygotes à queue jaune/orange.. les femelles peuvent aussi avoir une tache noire dans la dorsale.
Avatar du membre
Gaël
Messages : 583
Enregistré le : 03 juin 2002 02:00
Localisation : Toulon
Contact :

Effectivement, je n'avais que des mâles à queue orange et je n'ai jamains observé d'ocelle noire ni sur les mâles ni sur les femelles ce qui m'a fait douter pendant un moment de la réelle origine de mes poissons.

C'étaient des repros issues de chez Fabien Nicod, je ne sais pas d'où venait sa souche.
Nous sommes des geâ´liers ... soignons les cellules !
ophrys
Messages : 283
Enregistré le : 24 juin 2003 02:00
Localisation : Brunoy (91)

donc tu n'avais effectivement que la forme pure jaune/orangée avec ocelle jaune/orangée (sans tache noire).. ce qui explique que tu n'aies jamais eu de bleus dans tes descendances et confirmerait mes hypothèses génétiques :D :D
Je me disais bien que ça mériterait un article!!
Qu'en pense Patrick?
Genevelle
Messages : 336
Enregistré le : 04 juil. 2001 02:00
Localisation : St Cyr l'Ecole

Donc, Jean-Yves, tu fais un article pour l'AC3 ou pour la RFC ou pour quelque revue que ce soit (histoire d'instruire et de laisser une trace de ce post) mais tu nous pond quelque chose de bien, quite à ce qu'il soit co-écris par les autres cogitators du post.

Eric
Eric Genevelle
Tanganyika Cichlids
ophrys
Messages : 283
Enregistré le : 24 juin 2003 02:00
Localisation : Brunoy (91)

Je comptais justement te solliciter mon cher Eric (les bons esprits se rencontrent), ainsi que d'autres, car tu avais en ton temps récolté pas mal d'infos sur les formes chromatiques des leptosoma si je me souviens bien... :wink:
Avatar du membre
Hulk
Messages : 2610
Enregistré le : 09 oct. 2002 02:00
Localisation : Île-de-France

ophrys a écrit :
donc tu n'avais effectivement que la forme pure jaune/orangée avec ocelle jaune/orangée (sans tache noire).. ce qui explique que tu n'aies jamais eu de bleus dans tes descendances et confirmerait mes hypothèses génétiques :D :D
Une partie, du moins. On retomberait dans un schéma mendélien très "basique". Resterait à déterminer tout de même la règle qui régit le phénotype "queue jaune", le phénotype "queue orange" étant a priori lui-même dépendant du "queue jaune" (richesse en caroténoïdes, qui ne justifie pas tout de même l'adjectif "rouge").

Je me disais bien que ça mériterait un article!!
Qu'en pense Patrick?
Merci de solliciter mon opinion, mais je n'ai pas de valeur ajoutée du tout là-dessus, du moins tant qu'on reste dans le cadre d'un "cours de génétique appliqué aux cichlidés du Tanganyika". Comme le dit Eric, n'hésite pas, si le coeur t'en dit, l'AC4 (c'est fini, le 3, Eric! tu as écrit dedans, tu te rappelles?) te tend les bras. Mais je te souhaite du plaisir, il reste des inconnues. Le plus dur est de présenter des données fragmentaires, et de présenter les différentes hypothèses plausibles, et de façon attrayante, de surcroît...
Genevelle
Messages : 336
Enregistré le : 04 juil. 2001 02:00
Localisation : St Cyr l'Ecole

En montant, en montant, c'est quoi dire ? Tu reviens après 2 ans d'absence, avec une géraldine, sous un pseudo et tu me parles de MON Temps !!! Libre............. :-(
Et Yves, de son Temps qu'en aurait-il pensé ...
PS: Avec grand plaisir... ;) :jap:
Eric Genevelle
Tanganyika Cichlids
ophrys
Messages : 283
Enregistré le : 24 juin 2003 02:00
Localisation : Brunoy (91)

Compte tenu des données fragmentaires, cela restera des hypothèses à tester.. les hypothèses ne seront de toutes façons validées que si on fait des croisements contrôlés et des comptages précis et si on peut avoir des stats in natura... la génétique abordée ne concernera que les formes chromatiques jaune/orange et bleu (le cas rouge est trop rare et soulève trop de questions pour que l'on ne s'égare pas dans le spéculatif.. tout au moins on pourra faire un encadré)...
l'article sera plutôt récréatif avec un titre du style "Quand les Cyprichromis jouent avec les lois de Mendel"..
La distinction jaune et orange est accessoire et dépend de l'origine, et recouvre un seul état à mon avis..
Ce qui serait sympa, c'est que ceux qui maintiennent et reproduisent du leptosoma type Malasa ou Utinta ou autres, avec les deux formes chromatiques jaune/orange ou bleus en mélange (voire même les Mpulungu... y a des formes bleues, non??) me communiquent les stats de leurs observations.. sans oublier de repérer la présence de tache noire au niveau de l'ocelle!!!
En fait j'avais déjà préparé il y a un moment un petit article sur le sujet (un premier jet, plus un synopsis qu'un vrai article, en tout cas pas très satisfaisant.. car pas assez didactique) pour le site d'Eric.. mais je ne sais plus si je l'avais envoyé (dans sa première et très provisoire version)..
A suivre donc.
Genevelle
Messages : 336
Enregistré le : 04 juil. 2001 02:00
Localisation : St Cyr l'Ecole

smack !!! :jap:
Eric Genevelle
Tanganyika Cichlids
ophrys
Messages : 283
Enregistré le : 24 juin 2003 02:00
Localisation : Brunoy (91)

en ton temps!!!
oops, trop équivoque comme formule :D :D
désolé :D :D
Je viens de consulter le site et effectivement, il y a l'article très sympa de 1999 sur les formes chromatiques de leptosoma qui servira de bonne base...
donc on discutera des formes Malasa et Mpulungu (si on a des infos stats sur cette dernière).
1999 c'est effectivement l'année à partir de laquelle j'ai un peu (bcp) décroché de l'internet cichlidophile... I'm back :bounce: :bounce: :bounce:
Avatar du membre
Gaël
Messages : 583
Enregistré le : 03 juin 2002 02:00
Localisation : Toulon
Contact :

:read:
Nous sommes des geâ´liers ... soignons les cellules !
ophrys
Messages : 283
Enregistré le : 24 juin 2003 02:00
Localisation : Brunoy (91)

Si après avoir lu tout ce topic sur les couleurs des Cypris, les Malawistes continuent à croire qu'il n'y a que du gris dans le Tanga... y a plus qu'à se faire moine au Népal..

:wink: :D :D
J-S
Administrateur
Messages : 4188
Enregistré le : 22 mai 2001 02:00
Contact :

yoyo a écrit :
<font size=+6>La différence (je l'ai déjà dit) est ce liseret bleu terminant la caudale...
3 pages pour enfin entendre qu'ils ne sont pas rouges!!!!!


:ange:
ophrys
Messages : 283
Enregistré le : 24 juin 2003 02:00
Localisation : Brunoy (91)

cher AGA, on parle des Utinta fluo avec le liseré bleu.. et pour cette forme chromatique, il n'y a pas de pb..
les formes rouges (cad coexistence de rouges, jaunes et bleus), c'est encore autre chose, et là les questions subsistent..

donc si ces 3 pages méritent un résumé, le voici

Utinta : c'est une forme Malasa avec des queues jaunes et bleues pour le classique, et des queues oranges et bleue pour le "fluo" (pêché au Cap Mpimbwe).. le liseré bleu dans la caudale +/- intense est assez général dans la forme Malasa

Variété rouge : origine discutable (serait un Utinta, ou plus généralement un Malasa - rappel la forme Malasa est distribuée de Samazi à Mpimbwe-Msalaba - voir article d'Eric G.), il ressemble à du Utinta classique avec des queues jaunes et des queues bleues auquel il faut adjoindre quelques rares individus à queues rouges (donc 3(!) variants chromatiques pour 2 observés généralement chez les Cypris dans la même localité)...

A suivre...
J-S
Administrateur
Messages : 4188
Enregistré le : 22 mai 2001 02:00
Contact :

Je taquine :wink:
J'attends l'article avec impatience. :jap:
yoyo
Messages : 219
Enregistré le : 23 mai 2003 02:00

Un informaticien impatient...

Ça existe :lol:
J-S
Administrateur
Messages : 4188
Enregistré le : 22 mai 2001 02:00
Contact :

:up:

Des news?
Pierpoljack
Messages : 159
Enregistré le : 04 juin 2001 02:00
Localisation : 973 Balata

ophrys a écrit :donc tu n'avais effectivement que la forme pure jaune/orangée avec ocelle jaune/orangée (sans tache noire).. ce qui explique que tu n'aies jamais eu de bleus dans tes descendances et confirmerait mes hypothèses génétiques :D :D
J'ai des utinta queue jaune avec ocelle jaune/orangée pour les uns et noire pour un autre (qui est le dominant et qui se reproduit donc de manière certaine) et je n'ai toujours eu que des queues jaunes (ainsi que la personne qui les avait avant).

Pour info ils viennent de chez Rupp.

J'ai récupéré 2 mâles queues bleues d'une autre souche pour avoir des queue bleue justement.

je ne savais pas que des queues jaunes pouvaient devenir bleues et réciproquement :??:
... cool les gars cool ...
Répondre

Retourner vers « Tanganyika »