Petit compte-rendu du Congrès annuel, cette année à REVEL
https://www.francecichlid.com/compte-rendu-du-congres/

Tropheus : programme de conservation et diffusion

Vous avez un site web sur les cichlidés et vous voulez en faire profiter tout le monde ? C'est ici.
Avatar de l’utilisateur
uaru75
Messages : 105
Inscription : 18 juin 2015 12:58
Numéro AFC : 1230.75
Localisation : Paris et Touraine

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par uaru75 » 27 juin 2015 20:13

Oeil neuf sur un sujet qui me passionne en général.
1/ d'accord avec certains, il vaut mieux faire que de rester assis..Souvenons-nous toujours d'une réplique fameuse de " Un taxi pour Tobrouk".." un con qui marche va loin qu'un intellectuel assis" :)
2/ tout projet permettant d'éviter des prélèvements sauvages est séduisant.
3/ l'espoir d'une réintroduction réussie est probablement vain.
Des poissons maintenus dans des bacs clos, nourris à heure fixe, et sans prédateurs naturels, ces poissons feront un chouette casse-croûte pour les "locaux", à moins qu'ils ne crvent d'eux-mêmes

Mauri
Messages : 301
Inscription : 18 oct. 2003 01:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Mauri » 09 oct. 2015 18:34

Salut

Notre programme poursuit sa route et je vais vous donner des nouvelles dans qq temps (ici ou dans la rubrique conservation ?)

Mais, en attendant, je ne résiste pas en sachant que vous me pardonnerez : lors de l'AG au congres de Vernon, j'ai eu la tres grande surprise de voir relancé le sujet de la conservation. oui, je sais, faut y croire, et on a déja vu.... les interrogations un brin moqueuses se comprennent, sauf qu'à force d'en parler "ça finira bien par tomber en marche" et puisqu'il y a une nouvelle initiative, autant la soutenir.

Si je parle de cela, c'est que, sur le site que je vais ai présenté (http://conservation-tropheus.e-monsite.com), j'avais appelé en ce 13 mai 2015) à qq chose de proche, même si je ne pensais pas qu'à l'AFC. Extrait (page : pour une action collective) :

"Ce genre de projets est nouveau, surtout parce que le succès repose sur une action collective, sur l’ambition d’un groupe. .....nous pensons qu’il s’agit là d’un rôle nouveau pour les associations de portée nationale : la conservation des espèces, leur protection, sont, de notre point de vue un enjeux essentiel afin de contrarier certaine évolutions prévisibles."

L'avenir dira donc si nous nous sommes, un fois encore, trompés ensemble :bounce: :bounce: :bounce:

Gérard
Gérard
AFC 1235/78

Mauri
Messages : 301
Inscription : 18 oct. 2003 01:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Mauri » 14 oct. 2015 17:11

Salut

Comme je ne sais pas où mettre ce sujet, je continue ici (me dire si cela ne convient pas)

En attendant la mise à jour du site et des compléments, je vous fais un point rapide sur la situation du programme à fin septembre. pour mémoire, nous avons ouvert 3 projets relatifs à 3 especes de Tropheus plus ou moins menacées: Maswa, Ilangi et Musanga. (pour le détail, voir le site en cours de construction : http://conservation-tropheus.e-monsite.com

Avant l'été, nous avons eu la possibilité de construire notre premier groupe de "conservation" Maswa, c'est à dire un groupe dont nous avons maitrisé le nb (enfin presque, car petit !), le sexe ratio, la non consanguinité, la traçabilité des géniteurs.

d'ici la fin de l'année, nous devrions faire la même chose avec les Ilangi, bien que cela soit plus difficile.

Nous avons aussi précisé notre démarche et certains aspects de nos protocoles.
Maintenant, il faut écrire et tout cela va etre indiqué sur le site. Enfin, nous avons avancé pour constituer les outils permettant de suivre la traçabilité de nos groupes et de certains individus. gros boulot !

Au plan pratique, quelques chiffres (à fin septembre) et pour l'ensemble des 3 especes :
6 amateurs
10 groupe souche, 190 tropheus, dont 16 F0
22 jeunes en attente de croisement (pour construire un groupe de conservation)
77 BB ou jeunes non sexables, en grossisement.

Le faible nb de F0 dans les souches s'explique par le choix de partir avec des couples ou des trios et, pour les Ilangis, avec des F1 compte tenu de la rareté des F0.

Nous recherchons :

- des amateurs interessés par ce programme afin d'y jouer un role actif; ce role est ajusté en fonction des gouts, competences et contraintes de chacun. Nous demandons simplement une adhésion forte aux objectifs du programme ET aux valeurs du groupe, car le "faire ensemble" est vital pour le programme.
- des souches de qualité pour les 3 especes, F0, mais F1 possibles à conditions que nous puissions avoir des info sérieuses sur les géniteurs; mais attention : nous ne sommes pas riches...

Bien evidemment, nous sommes désireux d'avoir des contacts, échanges, discussion avec des personnes (ou des organisations) qui se sont frottées à ce genre de projet et/ou qui ont déja des résultats concrets, meme si cela ne concerne pas les tropheus (mais sur des poissons quand meme !). Nous sommes particulierement ouverts à la discussion, qu'elle concerne la théorie ou la mise en musique.

Vous pouvez me contacter à ce sujet (AFC 1235/78)

Gérard
Gérard
AFC 1235/78

Avatar de l’utilisateur
Patapon
Messages : 5199
Inscription : 20 févr. 2003 01:00
Numéro AFC : 1634.14
Localisation : Houlgate-Basse Normandie
Contact :

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Patapon » 14 oct. 2015 18:15

Je ne maintiens plus de Tropheus mais j'aime votre démarche ! Tous mes encouragements !
--------

pour envoyer un article à l'AFC: afc.bouilletjp@gmail.com

L'adulte ne croit pas au père Noël. Il vote...
"un 4x4 bien réglé est un 4x4 cassé" Steve Aeschbacher (2006)

Nature-granville-chausey

Mauri
Messages : 301
Inscription : 18 oct. 2003 01:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Mauri » 14 oct. 2015 19:32

Merci

et meme si tu n'as plus de Troph, ne pas hesiter pour les observations, idées, critiques; c'est comme cela qu'on avance

Gérard
Gérard
AFC 1235/78

Avatar de l’utilisateur
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 9545
Inscription : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Lionel.Adam » 15 oct. 2015 08:49

Juste une question.
C'est un programme de conservation pour éviter de trop prendre dans le milieu naturel des espèces sensible si j'ai bien compris.
Hors vous ne réclamez que du F0 (voir du F1, mais moins), donc des poissons déja prélever dans la nature.
Je comprends la démarche F0, même si au bout d'un moment elle est paradoxale puisqu'elle participe au prélévement dans la nature.
Mais pourquoi ne pas acceuillir, du F2, F3...si la souche est sure.
Car tot ou tard vous serez bien confronté au problème au problème de n'avoir quasi plus que des FX dans votre patrimoine?
Image

Mauri
Messages : 301
Inscription : 18 oct. 2003 01:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Mauri » 15 oct. 2015 15:18

Salut

tu as bien compris : l'orientation principale est de voir si nous pouvons contrinuer à la baisse de pression de pêche sur les F0, en conservant ou en diffusant.

par contre, je me suis sans doute mal expliqué : nous preferons, bien sur, constituer nos sousche avec des F0, mais en faible nombre, d'où une repro en couple comme cela a été fait pour les Maswa. Donc, oui, et cela n'est pas paradoxal, nous avons besoin de quelques F0 (mais sans commune mesure avec ce que nous pensons diffuser en F1 ou F2)

Mais nous acceptons aussi de partir avec des souches F1, peut etre F2, (avec certaines conditions (géniteurs connus et vus, etc). C'est le cas lorsqu'il s'agit d'une espece, comme les Ilangi, avec de tres faibles imporations de F0 (voire nulle) ou en ce moment pour les beaux Maswa. Mais, d'une façon générale, nous ne faisons pas une fixette sur les F0 : si on peux en avoir quelques uns, alors on prend, si non, on part sur F1 ou F2 (apres vérification bien sur)

Dans ce genre de projet, il y a deux points difficiles (pour nous) :
- "défier le temps", c'est à dire mettre en place une organisation qui tienne la route et qui ne s'arrete pas si un gars change ses gouts, ou si une souche est perdue : pas facile !
- justement, eviter, si cela est possible, de tomber dans le Fx trop rapidement : cela veut dire qu'il faut s'organiser pour rajeunir les souches, maintenir la traçabilité, etc : pas facile non plus, car exige bcp de rigueur

toujours sur le sujet du FX :un groupe de troph maintenus avec soin dure au moins 10 ans; si, ensuite, la descendance est gérée dans un esprit de conservation, c'est à dire en travaillant pour maintenir le plus longtemps possible des F1 et F2 croisés (entre souches), cela permet de voir venir, meme si la colonie est éteinte dans le biotope. bien sur, tout cela est plus facile à dire qu'à faire...

il y a quelques jours, j'ai vu un petit groupe de Maswa qui etaient les descendants d'une souche sauvage donnée à leur propriétaire actuel par Brichard en...1983 !! Meme s'il s'agissait d'une énorme consanguinité, alors nous pouvons faire mieux! Dans le même genre, je connais un groupe tres ancien de Kiriza, lui aussi tres consanguin. Donc nous avons la matiere pour réfléchir...

sur ce sujet, vous pouvez lire ou relire ce qui a été dit sur le site, sachant que si on avait la vérité revelée, cela ne serait pas drole :wink: :wink:

Voilou; me dire si je ne suis pas limpide :)

Merci

Gérard
Dernière édition par Mauri le 15 oct. 2015 15:48, édité 1 fois.
Gérard
AFC 1235/78

Avatar de l’utilisateur
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 9545
Inscription : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Lionel.Adam » 15 oct. 2015 15:39

Merci pour ce résumé trés clair. :wink:
Image

xenotrophe

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par xenotrophe » 15 oct. 2015 16:08

Mauri a écrit :: nous preferons, bien sur, constituer nos sousche avec des F0, mais en faible nombre, d'où une repro en couple comme cela a été fait pour les Maswa. Donc, oui, et cela n'est pas paradoxal, nous avons besoin de quelques F0 (mais sans commune mesure avec ce que nous pensons diffuser en F1 ou F2)


Gérard
Salut Gérard,

Juste une petite idée comme cela... Puisque les poissons que vous tentez de maintenir sont en passe de disparaître en milieux naturels, donc commence à être limité en nombre, comment être certain que vos F0 [ même en couple ] ne soient déjà pas consanguins à la base ?

Ma question est peut-être prise pour un tantinet tiré par les cheveux mais très possible...

Bàt

michel
[EDIT fautes ]
Dernière édition par xenotrophe le 16 oct. 2015 09:47, édité 1 fois.

Mauri
Messages : 301
Inscription : 18 oct. 2003 01:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Mauri » 15 oct. 2015 16:50

Salut Michel

comme je suis à l'ordi, je réponds de suite

il est parfaitement vrai que la probabilité pour que des sauvages soient consanguins n'est pas nulle, encore plus quand on regarde l'age de certains poissons importés (comme sauvages), ce qui peut vouloir dire qu'ils ont été pris par un seul coup de filet.
et cela est bien sur encore plus vrai pour les petites colonies.

Peut on eviter cela ? non, sauf à selectionner soi meme des poissons en allant sur place les pécher !! (et je voudrais bien !!)

donc, oui, il existe un risque qui peut d'ailleurs etre un peu diminué en prenant, pour les petites colonies, des F0 d'age different; Mais bonjour pour les trouver, par ex pour des Ilangi !!

Cela ne me trouble pas : nul n'est parfait, et il faut mieux une solution pas excellente que rien, c a d la poursuite de la surpeche aquariophile. De plus, la patrimoine génétique dans une petite colonie a quand meme des chances d'etre plus riche que dans nos repro gérée un peu rapidement.

Enfin, nous allons essayer de croiser les souches, ce qui, meme si l'une est consanguine, va amener du sang neuf bien que je ne suis pas certain que la consanguinité de premier ou second rang soit une catastrophe : je n'ai encore rien lu de sérieux sur ce sujet et sur les troph.

et puis, cela sera quand meme un peu mieux que la repro recue par bcp d'amateurs...alors meme qu'elle ne comprend souvent que des freres et sœurs !!

oui, ce que nous faisons va etre critiquable et je vous remercie de tt ces observations : cela ne me pose pas pb. Si nous trouvons les moyens de faire mieux, alors on le fera, mais, croyez moi, je pense qu'il faut maintenant tout faire pour eviter ce gaspillage de ressources, ces prelevements abusifs de sauvages,meme si cela doit, qq part, chatouiller l'amour propre de certains amateurs qui ne jurent que par la détention de sauvages . D'abord, nous avons voulu cesser de discuter à l'infini pour agir concretement, ce qui ne nous empeche pas de cogiter sur ce que nous faisons et sur les observations et questions qui nous sont faites. (et que nous recherchons)

en lançant ce programme, nous souhaitons participer à une prise de conscience, à un mouvement; cela sera d'autant plus facile (si je puis dire !!) que, pour les troph, les amateurs capables de distinguer un sauvage d'un F1 ne sont pas tres nombreux...

Notre programme est un goutte d'eau, une tt petite goutte...qui fera peut etre un jour....

Gérard
Gérard
AFC 1235/78

Avatar de l’utilisateur
Lionel.Adam
Animateur
Messages : 9545
Inscription : 03 mars 2004 01:00
Numéro AFC : 1717.27
Localisation : Du coté d'Evreux (27)

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Lionel.Adam » 16 oct. 2015 08:19

Il me semble que d'une façon générale, on fasse un trop grand cas de la consanguinité chez les poissons.
Mais mieux vaut prévenir que guerir.
Image

xenotrophe

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par xenotrophe » 16 oct. 2015 09:45

Mauri a écrit : il est parfaitement vrai que la probabilité pour que des sauvages soient consanguins n'est pas nulle, encore plus quand on regarde l'age de certains poissons importés (comme sauvages), ce qui peut vouloir dire qu'ils ont été pris par un seul coup de filet.
et cela est bien sur encore plus vrai pour les petites colonies.
- Je défie quiconque à donner un âge à un poisson sauvage ;-)))
Mauri a écrit :Peut on eviter cela ? non, sauf à selectionner soi meme des poissons en allant sur place les pécher !! (et je voudrais bien !!)
- En milieux naturels, les poissons n'ont pas de passeport et donc difficile de savoir s'ils sont consanguin ou non, bien qu'il y ai beaucoup de chance si l'aire de répartition est très limitée ainsi que le nombre d'individus inféodés à cette aire.
Mauri a écrit :donc, oui, il existe un risque qui peut d'ailleurs etre un peu diminué en prenant, pour les petites colonies, des F0 d'age different; Mais bonjour pour les trouver, par ex pour des Ilangi !!
- Comme précédemment dit, le " yellow " n'existe plus sur son aire de répartition, donc inutile d'espérer de ce côté-là et en ce qui concerne le " Orange " il est reproduit à la " thaïlandaise " par les amateurs du côté de la Turquie, Tchéquie, etc. en incubations artificielles (voir certaines expériences faites en France également )...
Mauri a écrit :Cela ne me trouble pas : nul n'est parfait, et il faut mieux une solution pas excellente que rien, c a d la poursuite de la surpeche aquariophile. De plus, la patrimoine génétique dans une petite colonie a quand meme des chances d'etre plus riche que dans nos repro gérée un peu rapidement.

- Avec le peu de spécimens au démarrage de ce programme, il est un fait que question patrimoine génétique cela va très vite s'appauvrir.
- Pour la question de surpêche aquariophile, elle était quasi nulle en comparaison de celle pour la consommation autochtone. Mais il y a de "nouveaux exportateurs " qui se lancent et pêchent à tous vas et à tours de bras dans certains coins...
Mauri a écrit :Enfin, nous allons essayer de croiser les souches, ce qui, meme si l'une est consanguine, va amener du sang neuf bien que je ne suis pas certain que la consanguinité de premier ou second rang soit une catastrophe : je n'ai encore rien lu de sérieux sur ce sujet et sur les troph.
- C'est très discutable, car encore une fois, avec le peu de spécimens de départ " le sang neuf " ne va pas le rester très longtemps ...
Mauri a écrit :et puis, cela sera quand meme un peu mieux que la repro recue par bcp d'amateurs...alors même qu'elle ne comprend souvent que des frères et sœurs !!
- Mais c'est vrai aussi que pour la plupart d'entre nous quand ont achètent un " groupe " de Tropheus, F1 et plus, Ils sont généralement frères et sœurs et que le résultat de croisements multiples de ceux-ci ne produit pas des "monstres".
Mauri a écrit :en lançant ce programme, nous souhaitons participer à une prise de conscience, à un mouvement; cela sera d'autant plus facile (si je puis dire !!) que, pour les troph, les amateurs capables de distinguer un sauvage d'un F1 ne sont pas très nombreux...
- Sache que mes remarques n’ont pas pour but de vous décourager, bien loin de moi cette pensée, juste des réflexions sur le sujet.
Mauri a écrit :Notre programme est un goutte d'eau, une tt petite goutte...qui fera peut être un jour....
Gérard
- C’est toujours mieux que rien, mais pose beaucoup de questions sans réponse...
:read: :??: :ange:

[ EDIT : Fautes ]
Dernière édition par xenotrophe le 16 oct. 2015 15:37, édité 1 fois.

Mauri
Messages : 301
Inscription : 18 oct. 2003 01:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Mauri » 02 nov. 2015 10:07

Bonjour

Quelques mots de notre dernière virée en Allemagne et en Hollande dans le cadre de notre programme de conservation (et plus si affinités !) ; l’objectif était d’augmenter nos souches et de cultiver nos relations avec deux magasins : Tropheus-UKA et Verdjuin

1 tropheus-UKA est une petite entreprise créée prés de Munster) par Guido, spécialisée dans l’élevage des Tropheus ; site : http://www.tropheus-uka.de; voir aussi le reportage que nous avions fait lors de notre premiere visite : http://www.gtroph.fr/forum/viewtopic.php?t=5010&start=0.
Guido fonctionne en étroite relation avec Cichlidenstadel avec qui il a des liens anciens. Cela lui permet d’obtenir des lots de sauvages de qualité, de constituer des harem…et de lui vendre une partie de sa production. Nous avons déjà rencontré ce genre d’installation en Allemagne, mais jamais en France (et à cette echelle), sauf il y a longtemps (Régis Pouillerie) et encore sans ce tissus de relations.
Nous commençons à nous connaitre, et l’accueil a été formidable, avec une disponibilité remarquable (nous sommes restés 3h30.. ; il a vidé tout un bac de pour nous faire choisir des poissons, etc). Pour les duboisi, nous avons ramené deux couples (souches) et quelques petits, avec une confirmation du lieu de peche : Maswa (un patron un peu différent de Halembe) ; mais cela devient très dur d’avoir des sauvages (déjà maintenus en bac) ;
Guido agrandit son installation afin de pouvoir « produire » 15000 troph par an (10000 actuellement) avec une offre de qualité, F1, non consanguins, des petits, mais aussi des sub, et des variété un peu rares ; on a donc vu nos premiers Tropheus Murago de Tanzanie sauvages, ceux qui ont un peu défrayé la critique. Cela nous a permis d’aborder les évolutions de l’aquariophilie pour ce secteur des cichlides : il semble maintenant évident qu’il existe un marché du F1 de qualité (devant la baisse annoncé des sauvages), même si la demande asiatique et Russe a bien baissé (mais demande de la Suede). l’Allemagne joue un rôle important face à d’autres pays produisant des poissons sans interet ; les marchés de niche sont aussi exploités : selection, etc…
Cerise sur le gâteau, nous avons une piste pour rencontrer un gars qui maintient des ilangi sauvages…
Nous avons aussi pris de très jeunes Tropheus brichardi Yungu (rare)

2 Verdjuin
Je ne présente plus ! L’un de nous souhaitait revoir cette enseigne qu’il fréquentait il y a 30 ans et qui nous avait un peu déçu lors de notre derniers passage il y a qq années.
Un accueil formidable de Catharina, forte disponibilité, bonjour au Papa dont la santé est fragile. Nous avons vite vu que les affaires étaient très difficiles avec une année 2014 mauvaise : la demande asiatique et russe, en baisse, s’oriente de plus en plus sur des poissons colorés, fortement colorés. Le sauvage a de moins en moins la cote. C’est pourquoi Catharina s’est orientée vers une offre un peu généraliste, avec une forte baisse des cichlides africains et américains et, la aussi, une recherche des variétés exceptionnelle et à forte marge ; On a donc vu nos premier Tropheus duboisi « Stardust » : pas convaincu ! (instabilité génétique) et….des petits tropheus caramba red bishop : une fortune pour amateur de rareté de bassin…mais certainement, un axe de développement intéressant pour FOB alors que ses affaires sont de plus en plus difficiles.
Et là aussi, avec la complicité de Catharina, nous avons une piste pour voir des ilangi jaunes sauvages, avec peut être un contact avec celui qui les a pêchés !!!

Ce post un peu long pour vous dire que, même si cela va être très difficile, nous pensons être sur la bonne voie avec notre programme conservation-diffusion ;nous avons la conviction que le marché des poissons d’ornement évolue maintenant rapidement en profondeur, avec des conséquences différentes selon les catégories de poissons mais nettes pour les cichlides africains (américains ?) : baisse tandentielle des sauvages, montée du F1 de qualité à coté du Fx bas de gamme, apparition de variété de niche (sélection..) pour préserver les marges, offre sélective : la crise est aussi passée par là.

Nous sentons de moins en moins la France dans le coup ; la Hollande semble aussi touchée, alors que l’Allemagne semble mener le jeu ; on verra bientôt puisque l’un de nos copains va chez Stadel, mais cela mérite plus que réflexion…. Début décembre, nous devrions aller revoir un autre amateur allemand

Je pense qu’il serait intéressant de faire, à plusieurs, un petit article pour la RFC, en ajustant la réflexion sur les différentes familles de cichlides, mais en débordant sur les autres. Cela permettrait à certains amateurs de prendre du recul et de mieux appréhender l’intérêt de certains sujets, comme la conservation. A votre dispo si cela vous tente… :)

Gérard
Gérard
AFC 1235/78

Avatar de l’utilisateur
Sobio
Messages : 56
Inscription : 16 sept. 2015 10:52
Localisation : Val d'oise

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Sobio » 02 nov. 2015 10:50

Je suppose que vous recrutez des gens qui aient une expérience solide..?

Mauri
Messages : 301
Inscription : 18 oct. 2003 01:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Mauri » 02 nov. 2015 12:31

Nous cherchons effectivement des amateurs pour se joindre à nous.
Nul besoin d'etre des spécialistes hautement qualifiés, ce que nous ne sommes pas : une bonne experience aquariophile, des compétences de base; comme on dit dans les PA, une experience de la maintenance des troph est un plus, mais on peut causer...
en fait, il y a deux elements tres importants pour nous :
- une adhésion sans reserve aux objectifs du programme
- une volonté d'avancer ensemble, avec des valeurs de groupe affirmées

Ce que nous faisons est un peu en marge de l'aquariophilie classique, mais le plus difficile n'est pas la technique : agir ensemble, résoudre ensemble les problemes; faire face ensemble, échanger, etre curieux, concret (mais aussi théorique);
nous nous ajustons sur les competences, experience et contraintes de chacun afin que chaque acteur soit à l'aise et agisse comme il le souhaite, dans le respect des orientations et regles du groupe.

Il y a aussi un moyen de nous aider en participant à la reflexion théorique, à la recherche, etc
par contre, ton bac est un peu petit pour nous....Mais il peut, par exemple, être utilisé pendant qq mois pour accueillir des petits en grossissement

on peut toujours se faire un phone...et je suis dans ta région

Gérard
Gérard
AFC 1235/78

joelmauguen
Messages : 3
Inscription : 31 janv. 2014 08:34

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par joelmauguen » 13 nov. 2015 10:44

Bonjour,

une chose a dire nous savons tres bien que maintenir en couple des tropheus est voué a l"échec.Au bout d'un moment le mâle va tuer la femelle.

Mauri
Messages : 301
Inscription : 18 oct. 2003 01:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Mauri » 13 nov. 2015 19:16

Bonjour Joel,

c'est vrai, mais il existe de notables exceptions, y compris au gtroph.

Il s'agit ici d'une maintenance "controlée", c'est à dire que M et f ne sont pas toujours ensemble. Ce mode de reproduction nous semble adapté pour des situations bien précises, en particulier si nous ne disposons que d'un seul couple de F0 ou si un couple présente un interet particulier. c'est aussi le meilleure moyen pour gerer la consanguinité par rapport à une repro en bac spé.

mais il est evident qu'il y a un risque SI M et f restent ensemble.

Gérard
Gérard
AFC 1235/78

joelmauguen
Messages : 3
Inscription : 31 janv. 2014 08:34

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par joelmauguen » 13 nov. 2015 21:48

je ne pense pas que ça peut marcher avec un seul couple F0 car si tu remets la femelle le male risque de la tuer tres rapidement sauf si elle est prete a pondre et je ne vois pas ou est le probleme de consanguinité en bac specifique avec des F0 , bien plus simple a gerer , j'ai introduit 14maswas F0 et j'ai deja 5 OU 6 femelles en incubations .En faisant cracher mes femelles j'aurais un grand nombre de F1 a melanger avec d'autres F1 d'un autre groupe

Mauri
Messages : 301
Inscription : 18 oct. 2003 01:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Mauri » 13 nov. 2015 22:29

Bonsoir Joel,

bien sur que cela peut fonctionner : il y a eu, en France, un eleveur renommé qui a fait cela pendant des années...Le jour où tu auras un couple particulierement précieux, un seul, qu'il soit F0 ou F1, alors nous en reparlerons. De plus, nous avons maintenant une experience concrete sur ce sujet.

Et j'ai bien dit que cette méthode de repro etait utilisable dans certains cas particuliers. Tu évoques l'introduction recente d' un groupe de Maswa F0, ce qui est un peu surprenant au regard de la réglementation actuelle de la peche; mais que ferais tu avec, par exemple, des Ilangi ?

Quant à la consanguinité, la solution que tu adoptes est classique ...comme le sont les consequences : un fois que tu vas avoir "mélangés" les BB issus de chaque groupe, tu vas faire comment pour gerer ? que va t il se passer ensuite ?? combien as tu de groupe differents ??

Entre nous, je suis tres intéréssé par ces remarques, mais je le serais encore plus si certaines etaient positives et favorisaient un rapprochement des points de vue : pourquoi faut il que ce genre de sujet divise ? Cela ne sert à rien d'avoir quasi exclusivement ce genre d'observations négatives.

Enfin, je me suis toujours abstenu de parler ici du projet du Gtroph; j'ai simplement dit que nos chemins divergeaient..J'attends la meme attitude de son Président en lui rappelant que ma bal est ouverte pour les discussions techniques et plus si affinités.

Gérard
Gérard
AFC 1235/78

joelmauguen
Messages : 3
Inscription : 31 janv. 2014 08:34

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par joelmauguen » 14 nov. 2015 09:21

Je vais arreter comme tu le demandes d'essayer de faire avancer le debat , en se moment il y a des choses beaucoup plus graves en France :roll: et pour finir je n'ai jamais parlé du Gtroph

Mauri
Messages : 301
Inscription : 18 oct. 2003 01:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Mauri » 14 nov. 2015 09:48

c'est sur qu'il y a malheusement des evnnements tres graves actuellement, et graves pour tous : mes deux enfants etaient concernés..
Mais il ne faut pas mélanger notre hobby et ce genre d'atrocités : rien à voir...
Et si tu veux faire avancer le dossier de la conservation, ce n'est pas en remettant le couvert négativement sur des questions déja évoquées que cela le fera progresser.
Ici, oui, il faut arreter nos échanges qui n'amenent rien; ailleurs..à ta dispo.
Pour ce qui est du gtroph, tu es inscrit sur Cf depuis début 2014 et tu as posté 3 messages, tous négatifs par rapport à notre programme...nul n'ignore que tu es président du gtroph...il ne faut donc pas prendre les gens pour des idiots.
Merci

Gérard
Gérard
AFC 1235/78

xenotrophe

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par xenotrophe » 14 nov. 2015 22:50

joelmauguen a écrit :Bonjour,

une chose a dire nous savons tres bien que maintenir en couple des tropheus est voué a l"échec.Au bout d'un moment le mâle va tuer la femelle.
Uniquement pour ceux qui ne savent pas et nous sommes plusieurs à l'avoir prouvé sur une assez longue période. Même si cela n'est pas conseillé aux débutants.
Cela dépend aussi de l'espèce.
Le T. duboisi et le T. brichardi sont des espèces facilement maintenues en couple ou en trio.
Mais pour cela il faut connaitre et surtout savoir de quoi on cause...

Tu reconnaitras, Gérard, que ceci n'est nullement négatif pour vos projets ;-)

PS
Et qu'on ne vienne pas à nouveau me dire ... certaines choses

Mauri
Messages : 301
Inscription : 18 oct. 2003 01:00
Numéro AFC : 1235 78
Localisation : 78780

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Mauri » 14 nov. 2015 23:17

Salut nocturne

On ne te dira pas "certaines choses" sauf que j'aime bien quand tu soulignes qu'on est pas tout à fait ignorants. j'ai essayé de faire comprendre à l'interessé qu'il fallait nuancer le propos, mais j'e ne suis pas sur d'avoir réussi.
J'apprécie la critique et les avis lorsqu'ils sont équilibrés et que l'on peut discuter pour avancer.

Au fait, je viens d'apprendre qu'il y avait encore -et en ce moment- des peches et exports de duboisi Maswa sauvages et ilangi en Europe. il y a d'ailleurs une discussion tres interessante à ce sujet sur Fbook ...réglementation = une donnée locale, mais soutenue aussi par les importateurs ...

Gérard
Gérard
AFC 1235/78

Avatar de l’utilisateur
Sobio
Messages : 56
Inscription : 16 sept. 2015 10:52
Localisation : Val d'oise

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par Sobio » 15 nov. 2015 07:57

Bonjour à tous,

A la lecture de vos différentes intervention, il m'apparaît assez clair que vous avez besoin d'expérimentés disposant de bacs suffisamment grands.
Donc, je ne suis pas le bon candidat même si je pense que ce genre d'expérience peut avoir son intérêt à condition qu'elle conduise à des réempoissonnements s'associant à un lobbying efficace auprès des gouvernements locaux afin que la protection in situ soit effective. A l'exemple de Handicap_internationnal qui ne se borne pas de faire du protésisme; campagnes contre les B.A.S.M. etc...

Peut-être que la solution à l'agressivité des mâles est dans un partionnement des bacs comme cela se fait chez certains éleveurs de Betta splendens: en gros, il s'agit d'une cloison mobile que l'on intercale entre mâle et femelle lorsque chacun à "joué son rôle".

L'écrit n'aide pas à persevoir les nuances d'un discours.
Il me semble avoir lu et entendu que le fond d'un propos n'est que partie congrue dans ce qui est "dit" quand sa forme (communication non verbale notamment) occupe une place très importante.
Vu de l'extérieur, le ton de certaines interventions est hors de propos quant au sujet.

A moins qu'il s'agisse là d'une escarmouche relative à des problèmes propres au Gtroph devant donc se régler au sein même d'icelui :wink:

Mes deux sesterces

Avatar de l’utilisateur
gbarnga
Messages : 573
Inscription : 31 mars 2005 01:00
Numéro AFC : 0049-91

Re: Tropheus : programme de conservation et diffusion

Message par gbarnga » 15 nov. 2015 08:15

Sobio a écrit :Bonjour à tous,
Donc, je ne suis pas le bon candidat même si je pense que ce genre d'expérience peut avoir son intérêt à condition qu'elle conduise à des réempoissonnements s'associant à un lobbying efficace auprès des gouvernements locaux afin que la protection in situ soit effective. A l'exemple de Handicap_internationnal qui ne se borne pas de faire du protésisme; campagnes contre les B.A.S.M. etc...
Bonjour,

Il est assez illusoires de vouloir réintroduire une espèce ou population disparues dans un écosystème aussi riche que le lac Tanganyika. La niche écologique vacante est souvent de suite pourvue et il faut aussi que le milieu d'origine n'ait pas été dégradé.

Aucune comparaison possible avec l'action d'une ONGi
A+
La chose la plus miséricordieuse en ce bas monde est l'incapacité de l'esprit humain à mettre en corrélation toutes les informations qu'il contient.[Howard Phillips Lovecraft]

Répondre

Réseau social

       

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit