:gold: Résultats du CONCOURS !!! :gold:
viewtopic.php?f=54&p=367078#p367078
.
-Pensez à remplir le champs "n° AFC" si vous êtes adhérents, dans votre profil...
.

Fishroom de Nico_31

Les bricolages, système D, Fishrooms / Locariums.
Avatar de l’utilisateur
Nico_31
Messages : 4
Inscription : 28 août 2016 16:18
Localisation : 91

Fishroom de Nico_31

Message par Nico_31 » 24 oct. 2016 21:26

Bonjour à tous,

Alors voilà, je me lance dans l’aménagement d’un local réservé aux aquariums ! :bounce: Plein de réflexions déjà basées sur les supers récits retrouvés sur le forum (notamment westafrica), un grand merci d’ailleurs pour tout ces partages !

Le but est d'y mettre des cichlidés nains, scalaires, crevettes et probablement du malawi plus tard.

Petit topo sur le projet :

Situé dans l’Essonne, dans un coin au microclimat plutôt froid en comparaison du reste du département, on part sur un bâtiment existant, assez vieux. C’est un ancien entrepôt industriel qui sert de garage aujourd’hui.
Le local sera une partition d’une pièce existante pour arriver à environ 5 m x 3,20 m une fois isolé.

Le sol est en béton brut, les murs en brique avec chaînage béton. Le toit en fibro-ciment doublé par de l’agglo côté intérieur. Le « plafond » est en pente (distance au sol de 3,90 m d’un côté, 2,70 m de l’autre). Aucune isolation à l’heure actuelle bien entendu !
La zone est globalement saine, il ne semble pas y avoir d’humidité résiduelle (l’effet « mur noir » est du à des projections datant de l’époque où il y avait des machines industrielles).
Image

Image

Image
Résultat après déménagement de tout ce qui était stocké là et surtout dépose à la disqueuse des anciens tuyaux de chauffage en acier qui parcourraient la pièce !!

Aucune alimentation ni évacuation d’eau existante, donc tout est à faire mais fort heureusement ce n’est pas trop loin.

Ce qui est prévu :



# CONSTRUCTION & ISOLATION :

- Création d’un faux plafond à une hauteur de 2,50 m du sol pour réduire le volume total et créer une isolation performante à ce niveau. Pour cela, fixation de bastaings en transversal, tous les 120 cm. Ils supporteront au moins 20 cm de laine de verre, recouvert dessous par du lambris PVC.

- Fermeture de la salle avec une cloison de placo BA-13 (hydro côté intérieur) sur ossature métallique, laine de verre de 7,5 cm. Porte de 83 cm de large isothermique.

- Recouvrement des 3 murs existants par du placo BA-13 hydro sur une ossature métallique avec isolation laine de verre de 10 ou 12,5 cm. Le tout recouvert de peinture étanche.

- Carrelage au sol et plinthe.

# ELECTRICITE

- Eclairage par 2 rampes 2x36W étanches ( IP-64)

- Prises électriques étanches, réseau élec. apparent pour pouvoir le moduler en fonction de l’évolution de la salle. Je prévois les prises par 2 à un niveau supérieur (2m du sol) et un niveau inférieur (1m du sol).

- Je me tâte à prévoir un réseau électrique spécifique à l’éclairage des bacs (monté sur horloge par exemple). Sachant que j’envisage d’éclairer mes bacs avec des projecteurs LED. Ce sera sans doute l’option choisie…

- Tableau spécifique


# CHAUFFAGE :

Température idéale de 24°C pour la pièce afin de ne chauffer que très peu (voir pas) les bacs.

- La chaudière au gaz de ville étant à quelques mètres (7 à 8 m quand même), ça me paraît le plus simple et le moins coûteux à l’utilisation.

- Radiateur eau chaude de 1370W avec robinet thermostatique, situé contre la cloison créée en placo.

# VENTILLATION

- VMC obligatoire bien sur. Pour des questions de budgets, je pense partir sur une simple flux, mais je prévois de la remplacer par une double flux d’ici quelques mois/années. Le caisson sera placé au dessus de mon plafond aménagé.

- Entrée d’air au niveau de la cloison créée en placo, derrière le radiateur. Ca permet de chauffer l’air froid, en sachant qu’on aspirera ainsi de l’air provenant du reste du hangar, donc moins froid que l’extérieur.

- L’aspiration pourra se faire à l’opposé de cette entrée d’air, par le plafond.

- La sortie d’air viciée peut se faire via une ancienne cheminée dont l’ouverture débouche dans le local à 2m du sol (ce n’est pas parfait puisque la gaine d’air vicié devra rentrer dans la pièce pour rejointe le conduit de cheminée, mais ça évitera de percer le mur).


# EAUX :

- Bénéficiant d’une surface de toiture correcte, c'est une source d’eau pour alimenter le local. MAIS les toits en fibro imposent l’utilisation d’un osmoseur. J’envisage donc à terme un système comme suit (ce qui concerne aussi la maison !) :

Image

A terme, capteur de niveau pour automatiser le tout. Les réserves d’eau de pluie seront dans la pièce attenante (cuves de 1000L en plastique reliées entre elles), la réserve d’eau osmosée en revanche sera dans la pièce pour profiter de la température.
Une vanne permettra de compléter d’eau de conduite si sécheresse. Bon, ça c'est la théorie mais ça va demander du temps

- Evier assez large pour le nettoyage des filtres etc…

- Au dessus de l’évier, les arrivées d’eau(x) :

• EAU FROIDE :
- Mitigeur principal
- Robinet de repiquage (attente au cas où, par exemple pour un tuyau)

• EAU CHAUDE :
- Mitigeur principal

• EAU DE PLUIE (surpresseur) :
- Robinet de repiquage (pour branchement de l’OSMOSEUR)
- Robinet d’arrêt (au dessus évier)

• EAU OSMOSEE (surpresseur) :
- Robinet de repiquage (vers TUYAU ENROULEUR + circuit de changement d'eau automatique)
- Robinet d’arrêt (pour utilisation, au dessus évier)


- Evacuation d’eau à aménager. Vu la distance et la pente à respecter, celle-ci va arriver pile pour se connecter à l’évier (50 cm du sol au minimum).

- Evacuation au sol à créer : je pense que c’est un vrai plus, si ce n’est pas indispensable !! Donc pour remédier à ce problème, j’envisage le montage (pas idéal ... ) suivant : casser le béton pour installer un siphon au sol (10cm de profondeur) jusqu’à la pièce attenante dont le sol se situe 40 cm plus bas (cool ! poussière et ampoules en prévision !). Arrivée de l’eau dans un récipient étanche (seau ?) avec une pompe vide-cave déclenchée par capteur de niveau faisant remonter l’eau jusqu’à hauteur de l’évier pour rejoindre les eaux usées.

- Ce système permet d’envisager un circuit d’évacuation d’eau tout autour de la salle au sol et ainsi automatiser les changements d’eau.

# AIR COMPRIMÉ

- Je prévois un compresseur à air avec un circuit parcourant les murs sous le plafond (aucune idée de ce qu'il faut, je dois me documenter un peu)

# BACS

- Pour le moment, j’ai en réserve une batterie de 3x 350 L (nécessite pas mal de boulot avant qu’elle soit utilisable, notamment le support en tube de métal qui n’est pas complet), et une de 3x100L + des bacs de 80 à 240 (environ 10)

# DIVERS

- Plan de travail d'au moins 1 m.

Voilà, qu'en pensez-vous ? Je suis bien sûr très demandeurs d’avis, de conseils et de retours d’expériences ! La suite au fur à mesure des travaux
Bonne soirée à tous ! :bocal:

Nico

Avatar de l’utilisateur
Nedr
Messages : 270
Inscription : 24 juin 2015 18:35
Numéro AFC : 1100-29
Localisation : Brest

Re: Fishroom de Nico_31

Message par Nedr » 24 oct. 2016 22:09

Tu ne gardes pas ton éclairage naturel ?
Si c'est une question d'isolation, tu peux fixer une plaque de plexy sur tes poutres à l'intérieure, sa fera une sorte de double vitrage :wink:

Comme compresseur à air, tu as le ACO-9820 qui est très bien et très silencieux :read:
On apprend à tout âge !
:gold:
Gtroph 244/29
Image Image
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Nico_31
Messages : 4
Inscription : 28 août 2016 16:18
Localisation : 91

Re: Fishroom de Nico_31

Message par Nico_31 » 25 oct. 2016 18:54

Non je pense pas les conserver. Malgré le plexi ça va créer un point froid avec risque de condensation... surtout que j'en ai pas un besoin indispensable, je préfère maximiser l'isolation :)

Merci pour le compresseur je vais regarder ça !

Avatar de l’utilisateur
wildwolf
Messages : 1332
Inscription : 25 juin 2004 01:00
Numéro AFC : 740.91
Localisation : Villebon sur Yvette, 91

Re: Fishroom de Nico_31

Message par wildwolf » 25 oct. 2016 23:01

Salut Nico,

beau projet!

Je ne comprends pas tout tes choix pour le circuit d'eau, mais je n'ai peut être pas toutes les données:

Quels types d'espèces souhaites tu élever dans ta pièce? ie quelle(s) qualité(s) d'eau tu recherches?
Ton schéma montre que tu souhaites l'alimenter en eau osmosée, c'est donc l'eau que tu recherches.

Pourquoi récupères tu l'eau de rejet de l'osmoseur pour le ramener dans la réserve d'eau pluviale?
Perso, je le récupérerai plutôt pour l'usage domestique.

Pourquoi places tu un osmoseur sur l'eau de pluie qui sera naturellement très pure?
Une bonne filtration mécanique/charbon devrait suffire. Et un brassage léger pour éviter que le pH tombe trop bas.
Je placerai plutôt ton osmoseur sur ton arrivée d'eau robinet lorsque cela sera nécessaire (penses à mettre un adoucisseur en amont de l'osmoseur pour protéger la membrane dans le temps).

Ton capteur de niveau relié à ton arrivée robinet est un capteur de niveau bas j'imagine?
Prévois aussi une préfiltration mécanique/charbon sur ton eau robinet en amont de l'adoucisseur et de l'osmoseur si tu le place finalement sur l'eau du robinet.

Voilà pour les premières remarques.
Amicalement.
Lau.
"être naturaliste, ou ne pas être!"

Avatar de l’utilisateur
Nico_31
Messages : 4
Inscription : 28 août 2016 16:18
Localisation : 91

Re: Fishroom de Nico_31

Message par Nico_31 » 26 oct. 2016 10:06

Salut wildwolf,

En effet, ce circuit d'eau est une bonne prise de tête pour faire au plus simple et au plus utile :pt1cable:

Pour mes besoins en qualité d'eau, j'ambitionne de faire de l'amazonien (apisto notamment) + crevettes dans l'optique de la repro
L'eau osmosée est pour moi un gage de qualité, effectivement l'eau de pluie pure est à mon sens idéale.
Ce qui me gène c'est les résidus de pollution, le fait qu'une partie du toit soit en (vieux) fibro-ciment (donc fibres+++) avec un risque non négligeable de contamination biologique. Je crains que la filtration mécanique + charbon ne soit pas suffisante (ajout d'un UV dans ce cas non ?) et que la qualité soit variable selon les périodes de l'année (grosse pluie après plusieurs jours de sec...)
Dans mon raisonnement, je me dis qu'en passant l'eau récupérée dans l'osmoseur, on obtenait une eau "parfaite" chimiquement parlant qui permettait toute utilisation (même d'autres espèces si l'envie m'en prend). Qu'en penses-tu ?

Pour le rejet de l'osmoseur, si c'est de l'eau de pluie qui y rentre, le rejet sera "encore utilisable" dans le sens où il demeure moins chargé en minéraux que de l'eau du robinet.
L'idéal serait surement de garder le rejet pour l'usage domestique uniquement mais ça fait encore une/plusieurs cuve(s) et encore une pompe...

Le capteur de niveau (bas en effet !) est en effet pour compléter la cuve d'eau de conduite en cas de baisse d'apport d'eau de pluie (l'été). Comme ça alimentera la maison, ça permettra de ne jamais manquer d'eau.
Ca rend le système indépendant, pas besoin de changer de circuit (et de qualité d'eau selon les saison si tout ce qui va dans l'aquarium a été osmosée avant)

Voilà pour l'explication... Est-ce que ça te parait cohérent ou tu penses que je me prends la tête pour rien ? :D

Avatar de l’utilisateur
wildwolf
Messages : 1332
Inscription : 25 juin 2004 01:00
Numéro AFC : 740.91
Localisation : Villebon sur Yvette, 91

Re: Fishroom de Nico_31

Message par wildwolf » 03 nov. 2016 00:20

Salut,

je trouve que tu te prends un peu la tête effectivement.
Maintenant ton système a le mérite d'être efficace (sauf pour le retour osmoseur vers la cuve, à mon sens).

perso, je miserais sur un système plus simple:
- prise d'eau dans ton puisard par pompe
- filtration sédiment 10 µm et charbon (renouvelé régulièrement).
- cuve d'eau de pluie brassée voir filtrée (biologique) en direct vers ta pièce poisson (pompe ou gravitaire).
- niveau moitié de cuve (ou un peu moins) déclenchant l'arrivée d'eau du robinet passant sur adoucisseur puis osmoseur.
- prise d'eau dans la même cuve vers le domestique.

Cela économise une cuve et un surpresseur, un capteur de niveau, une électrovanne, et autant de risque de panne.
Du coup, l'eau vers le domestique protège ton chauffe eau et les autres systèmes de l'encrassage par le calcaire à 100% même lorsqu'il n'y a pas de pluie.

L'eau de pluie de ton toit de fibrociment ne sera pas toxique. Les fibres ne sont pas toxiques elles sont microscopiques et irritantes en aérien pour nos poumons (d'où le risque accru de cancer si on les respire). Un filtre de base les retiendra sans soucis, si jamais il y en avait.
Pour la partie ciment, il faudrait faire un test de dureté sur l'eau que tu récupères de ce toit pour vérifier qu'il reminéralise vraiment l'eau de pluie (je n'y crois pas trop sauf s'il est neuf, ce qui n'est probablement pas le cas). S'il le fait cela risque d'être vraiment minime, car ton toit est probablement patiné. A tester.

Du coup, il faut éviter de reprendre l'eau sale de l'osmoseur et peut être prévoir une cuve dans le jardin pour arroser. Ou bien vers les pluviales.

Voilà.
Bon courage.
Lau.
"être naturaliste, ou ne pas être!"

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit