Page 1 sur 7

labeotropheus trewavasae

Posté : 13 févr. 2006 17:07
par pataugeur
Robert MARCEL a écrit :
13 août 2006 14:17
Labeotropheus trewavasae
Image
Mâle sauvage Nakatenga



Articles sur Labeotropheus trewavasae:
http://www.chez.com/cab31/art1.htm

Description

Fryer 1956
Le genre Labeotropheus fut décrit par Ahl en 1928, il regroupe deux espèces : Labeotropheus fuelleborni et Labeotropheus trewavasae.
La particularité de ce genre est son adaptation à son mode de nutrition: la consommation des algues en position horizontale. En effet la bouche infère et le nez proéminent de ces poissons leur évitent la position verticale habituelle des mbunas. Labeotropheus trewavasae est moins massif de corps que son cousin et atteint une taille plus petite : 12/13 cm maximum (LT).

Habitat et vie in situ

Distribution: Labeotropheus trewavasae se rencontre dans tout le lac selon l'origine géographique, les couleurs peuvent être différentes.
Habitat: On le trouve depuis la surface jusqu'a 40 mètres de profondeur.
Il préfère l'habitat rocheux sans sédiment.
Les Labeotropheus possèdent trois éléments anatomiques adaptés à leur alimentation: un nez charnu, permettant de faire levier pour arracher les algues filamenteuses solidement fixées sur les rochers; ensuite une bouche en position infère, leur permettant de brouter en restant au plus près des rochers, sans être emportés par les vagues; d'autre part leurs dents tricuspides permettent d'enlever un maximum de nourriture.

Maintenance en aquarium:

Au niveau comportemental, il faut noter que la territorialité et l?agressivité de cette espèce sont relativement marquées.
Compte tenu de sa taille plus réduite et de son tempérament plus calme que L. fuelleborni, c?est un bac de 1 m 20 fe façade minimum, qui sera adapté pour sa maintenance avec d? autres espèces de Mbunas.
Evitez de faire cohabiter des formes géographiques différentes pour ne pas risquer de réduire la biodiversité.

Reproduction:

Les mâles territoriaux défendent leur territoire toute l'année.
La ponte se déroule dans une grotte qui fait partie du territoire et qui est défendue par ceux-ci contre les intrus.
Les jeunes sont très débrouillards et plusieurs d'entre eux arrivent à poursuivre leur croissance dans le bac d'ensemble. Ils ressemblent très vite à des adultes miniatures et ont une croissance rapide. A noter comme pour son cousin Labeotropheus fuelleborni , faire " cracher " la femelle est une man?uvre assez délicate à cause de la bouche particulière des poissons de ce genre, aussi il vaut mieux la laisser finir d?incuber tranquillement.

Alimentation:

Labeotropheus trewavasae se nourrit d'algues fixées au substrat.
Il broute les aufwuchs et laisse des traces de grattage sur la biocouverture.

<hr>

Quelle variété maintenez-vous ? Avez-vous maintenu ? Allez confessez-vous ! :lol: Merci de partager photos et expérience :jap:

Personnellement j'ai maintenu les variétés de Chilumba, Thumbi West, Ungi et Masinje (pas dans le même bac bien sûr ! )
R MARCEL

__________________________________________________________________________________________


salut je détiens 4 labéotropheus trewavasae thumbi west,je voudrais prendre une autre souche,soit des chilumba ou des rosa,je voudrais savoir si je peux les mettres dans le même bac que les thumbi west,par avance merci.

Posté : 13 févr. 2006 20:04
par Alain CARPI
Bonsoir !
Vaut mieux éviter deux labéotropheus dans un même bac.
A+ !

Posté : 13 févr. 2006 23:01
par pataugeur
merci alain, ainsi je sais a quoi m'en tenir.

Re: labeotropheus trewavasae

Posté : 14 févr. 2006 08:26
par Philippe.HOTTON
jempy a écrit :salut je détiens 4 labéotropheus trewavasae thumbi west,je voudrais prendre une autre souche,soit des chilumba ou des rosa,je voudrais savoir si je peux les mettres dans le même bac que les thumbi west,par avance merci.
c'est quoi des "rosa" ?????

Posté : 14 févr. 2006 08:28
par steve.aeschbacher
peut-être les Sambia Reef ??

Posté : 14 févr. 2006 09:38
par Robert MARCEL
Salut,
Evite les noms fantaisistes sous lesquels on trouve souvent des variétés sélecctionnées ou des hybrides.

Posté : 14 févr. 2006 09:46
par pataugeur
salut philippe steve et robert,rosa ?,j'ai vu cela sur la stock liste du magasin ou je me fourni, il y a aussi une photo de cette souche sur le site du poisson d'or a la page des labeotropheus,n'y connaissant pas grand chose je ne saurai vous en dire plus,erci de votre interet et de votre aide.

Posté : 14 févr. 2006 09:54
par pataugeur
voila je vais essayé de vous montrez la photo que j'ai trouvé sur le site du poisson d'or,concernant le douteux labeotropheus trewavasae rosa.

Posté : 14 févr. 2006 10:00
par pataugeur
comme je ne l'ai pas vu encore chez mon vendeur,je ne sais pas si c'est celui ci,mais c'est celui qui est sur le site du magasin de mouscron en belgique.
voila,j'ai pris contact avec le patron ou je me fourni,oublions les rosa pas souche pure car lui ausi a été tromper,d'après lui la photo que je lui ai envoyer ne sont pas des rosa.

Posté : 14 févr. 2006 11:55
par Alain CARPI
Bonjour !
ta photo ressemble à labeotropheus trewavasae chilumba.
A + !

Posté : 14 févr. 2006 12:30
par pataugeur
merci alain,c'est ce que m'avait répondu le magasin ou je me fourni.

Posté : 14 févr. 2006 13:12
par steve.aeschbacher
ca peut très bien etre un ocre de la côte est également......

Posté : 14 févr. 2006 16:19
par pataugeur
excusez moi,j'avais voulu faire parvenir des photos pour avoir avis,mais fichier trop important.
merci encore pour vos aides.

Labeotropheus trewavasae

Posté : 13 août 2006 14:17
par Robert MARCEL
Labeotropheus trewavasae
Image
Mâle sauvage Nakatenga



Articles sur Labeotropheus trewavasae:
http://www.chez.com/cab31/art1.htm

Description

Fryer 1956
Le genre Labeotropheus fut décrit par Ahl en 1928, il regroupe deux espèces : Labeotropheus fuelleborni et Labeotropheus trewavasae.
La particularité de ce genre est son adaptation à son mode de nutrition: la consommation des algues en position horizontale. En effet la bouche infère et le nez proéminent de ces poissons leur évitent la position verticale habituelle des mbunas. Labeotropheus trewavasae est moins massif de corps que son cousin et atteint une taille plus petite : 12/13 cm maximum (LT).

Habitat et vie in situ

Distribution: Labeotropheus trewavasae se rencontre dans tout le lac selon l'origine géographique, les couleurs peuvent être différentes.
Habitat: On le trouve depuis la surface jusqu'a 40 mètres de profondeur.
Il préfère l'habitat rocheux sans sédiment.
Les Labeotropheus possèdent trois éléments anatomiques adaptés à leur alimentation: un nez charnu, permettant de faire levier pour arracher les algues filamenteuses solidement fixées sur les rochers; ensuite une bouche en position infère, leur permettant de brouter en restant au plus près des rochers, sans être emportés par les vagues; d'autre part leurs dents tricuspides permettent d'enlever un maximum de nourriture.

Maintenance en aquarium:

Au niveau comportemental, il faut noter que la territorialité et l?agressivité de cette espèce sont relativement marquées.
Compte tenu de sa taille plus réduite et de son tempérament plus calme que L. fuelleborni, c?est un bac de 1 m 20 fe façade minimum, qui sera adapté pour sa maintenance avec d? autres espèces de Mbunas.
Evitez de faire cohabiter des formes géographiques différentes pour ne pas risquer de réduire la biodiversité.

Reproduction:

Les mâles territoriaux défendent leur territoire toute l'année.
La ponte se déroule dans une grotte qui fait partie du territoire et qui est défendue par ceux-ci contre les intrus.
Les jeunes sont très débrouillards et plusieurs d'entre eux arrivent à poursuivre leur croissance dans le bac d'ensemble. Ils ressemblent très vite à des adultes miniatures et ont une croissance rapide. A noter comme pour son cousin Labeotropheus fuelleborni , faire " cracher " la femelle est une man?uvre assez délicate à cause de la bouche particulière des poissons de ce genre, aussi il vaut mieux la laisser finir d?incuber tranquillement.

Alimentation:

Labeotropheus trewavasae se nourrit d'algues fixées au substrat.
Il broute les aufwuchs et laisse des traces de grattage sur la biocouverture.

<hr>

Quelle variété maintenez-vous ? Avez-vous maintenu ? Allez confessez-vous ! :lol: Merci de partager photos et expérience :jap:

Personnellement j'ai maintenu les variétés de Chilumba, Thumbi West, Ungi et Masinje (pas dans le même bac bien sûr ! )
R MARCEL

Posté : 14 août 2006 08:47
par Lionel.Adam
Chez beaucoup de Labeotropheus, on peut trouver des formes normales, O et OB.

Les fuelleborni sont vraiment de grands mbunas (jusqu'à 18 cm dans le lac) que je ne maintiendrais pas dans un bac de moins de 200 cm de façade.
Leur corps est plus compressé que celui des trewavasae, afin d'être plus stable dans les remous de leur habitats.
Les fuelleborni occupent la partie rocheuse balayé par les vagues, tandis que les trewavasae occupent des zones rocheuses plus profondes où il y a moins de courant.

Les trewavasae sont plus petit que les fuelleborni, ils atteignent une taille autour de 12 cm et conviennent bien à un aquarium d'au moins 120 cm de façade.

J'ai maintenu du Labeotropheus trewavasae "Chilumba" (1 male et 2 femelles), dans un 450L avec du Maylandia callainos, et du Labidochromis caerulus, et le male dominant était le trewavasae.

J'ai aussi maintenu du trewavasae "Thumbi West" (1 male et deux femelles), dans un 400L avec du Maylandia estherae, du Cynotilapia afra "Jalo Reef" et du Pseudotropheus saulosi.
C'est une variété plus calme que le Chilumba.
Mais je les ai perdus suite à une canicule.

Jeune mâle trewavasae "Thumbi West" (une demi-douzaine de cm)

Image

Autres topics sur les Labeotropheus:
http://www.cichlidsforum.fr/labeotrophe ... 13837.html
http://www.cichlidsforum.fr/cohabitatio ... eotropheus

Posté : 15 août 2006 08:58
par Robert MARCEL
Malheureusement pas assez diffusée la variété de Masinje(côte Est du lac Malawi, juste en-dessous de la frontière entre le Mozambique et le Malawi)... et je n'en ai plus...
Image
Allez n'hésitez pas à envoyez les photos de vos Lt quelles que soient les variétés.

Posté : 28 août 2006 11:50
par Lionel.Adam
Un sujet sur la cohabitation entre Labeotropheus trewavasae et fuelleborni:
http://www.cichlidsforum.fr/cohabitatio ... t5522.html

Posté : 29 août 2006 08:22
par fargesia
Labeotropheus trewavasae Nkolongwe F2, loin des couleurs des sauvages de Steve, mais quand-même des très jolis poissons... merci Steve :)

Posté : 29 août 2006 08:31
par Lionel.Adam
Superbes... :gold:
Avec quoi les maintient tu?
Dans quel volume?
Comment ça se passe avec les autres locataires?

Posté : 29 août 2006 09:54
par fargesia
10 M. estherae, 5 Ps. daktari, 8 Mel. cyaneorhabdos, 8 Mel. joanjohnsonae, 2 Petrotilapia "ruarwe" (?), 4 Aul. jacobfreibergi, 6 Placido. tanzania, 4 Sc. fryeri, 4 Copa. borleyi Kandango, 12 Synodontis petricola dans un bac de 275x75x70...
La cohabitation se passe plutôt bien, seulement le mâle ne semble pas encore avoir trouvé sa place, car les 3 femelles étaient prête à pondre, pas une seule ne l'a fait... :cry:

Posté : 03 sept. 2006 14:01
par Lionel.Adam
Merci! :wink:

Posté : 04 sept. 2006 14:53
par fargesia
fargesia a écrit :...seulement le mâle ne semble pas encore avoir trouvé sa place, car les 3 femelles étaient prête à pondre, pas une seule ne l'a fait... :cry:
il l'a fait :bounce::bounce::bounce:

Posté : 04 sept. 2006 15:00
par Lionel.Adam
Le bleu des nageoires du male est vraiment magnifique :love::love:

Posté : 04 sept. 2006 15:13
par Robert MARCEL
Sympa !

Posté : 04 sept. 2006 15:37
par venustus
voici une femelle trewavasae chilumba
Image
Image
et quelques jeunes qui poussent ,j'ai des males tres rouille et d'autre plutot sur le bleu :gold: