Question bête!!!

Les Cichlidés du lac Malawi.
Répondre
monjoie
Messages : 36
Enregistré le : 04 janv. 2011 13:06
Localisation : paris

oh non malheureusement 8)
Fichiers joints
femel esther.jpg
femel esther.jpg (2.76 Kio) Vu 1550 fois
belle femelle avec tâche ovoides
belle femelle avec tâche ovoides
femel esther.jpg (2.76 Kio) Vu 1550 fois




Fred02
Messages : 113
Enregistré le : 17 sept. 2009 10:31
Localisation : 76

Ça serait trop facile...
charles p-luc
Messages : 41
Enregistré le : 11 janv. 2011 23:11
Localisation : CREVANT LAVEINE

la méthode la plus sue est la retournette
Eldar
Messages : 136
Enregistré le : 27 janv. 2010 01:45
Localisation : Bordeaux

Bonsoir,

tu choppes ton poisson à identifier et :

http://cichlidesafricains.forumfreez.co ... etournette

A+

Eldar
LILLO93
Messages : 174
Enregistré le : 28 janv. 2009 21:00
Numéro AFC : 1160.93
Localisation : Romainville

un peu trop petit
Avatar du membre
J-Paul31
Messages : 215
Enregistré le : 21 juin 2001 02:00
Localisation : Lisle sur Tarn
Contact :

Les ocelles sont des petites taches rondes et jaunes sur la nageoire anale du poisson. On pense qu'au départ, c'est à dire il y a de cela des milliers d'années, les ocelles avaient leur utilité dans la reproduction. En période de frai, la femelle qui pond va être attirée par ces petites taches sur la nageoire anale du mâle qui ressemblent étrangement à ses oeufs. D'instinct, elle va essayer de les gober pour les incuber. Le mâle en profite alors pour émettre son sperme et ainsi féconder les oeufs.
Mais la femelle est-elle vraiment dupe ? On peut penser que l'aspiration du sperme est devenu un réflexe nécessaire à la survie de l'espèce, bien plus qu'un acte réfléchi pour récupérer des oeufs. La plupart des mâles Mbunas portent des ocelles. Si pour beaucoup d'espèces c'est le mâle qui porte les ocelles et non pas la femelle, cela ne reflète pas tous les cas de figures. On retrouve aussi bien des femelles portant un ou plusieurs ocelles comme leur mâle (Ps. kingsizei Lupingu, Otopharynx tetraspilus "yellow fin" Mloto...) que des femelles portant des ocelles alors que le mâle n'en n'a pas (Sc.fryeri). Chez certaines espèces, le mâle n'en possède pas plus que la femelle (Fossorochromis rostratus, Protomelas fenestratus Taiwan Reef...).
Chez les Aulonocaras stuartgranti, les espèces vivant au nord du lac ont des ocelles, pas celles vivant au sud.
Chez le Nimbochromis livingstonii les ocelles disparaissent à la période de la reproduction et sont remplacés par des rayures et des points blanchâtres n'ayant aucune ressemblance avec des oeufs.
Chez le Labeotropheus, les ocelles sont très petits et leurs oeufs très gros. L'ocelle qui joue le rôle de leurre, n'a plus lieu de copier l'oeuf. Seules la forme et la couleur suffisent pour attirer la femelle.
La forme et la couleur de l'ocelle peuvent être très nettes (Pseudotropheus saulosi, Xystichromis phytophagus par ex.) comme il peut s'agir de vagues reflets plus ou moins arondis, voire même de rayures (ex: Copadichromis sp."Mloto white top").
C'est dire la difficulté à généraliser. Tous les comportements des cichlidés ne sont pas identiques. Tous les ocelles non plus.
Quelques photographies d'ocelles selon les espèces:
http://cichlid1.e-monsite.com/rubrique, ... 80636.html
vous avez le cichlid-virus? Contaminez les autres !!!
Répondre

Retourner vers « Malawi »